Home News Zappar : près de 4 millions pour l’App Zapworks
Zappar : près de 4 millions pour l’App Zapworks
0

Zappar : près de 4 millions pour l’App Zapworks

0

Zappar est une jeune pousse de l’écosystème des startups. Sa spécialité, c’est la création de contenus en réalité augmentée pour smartphones. De simples jeux à la manière de Candy Crush qui n’intéressent pas les personnes sérieuses ? Au contraire, il semblerait que cette activité soit maintenant très prise aux sérieux par le monde financier. En effet, la jeune entreprise vient de lever 3,75 millions de dollars pour son série A. Un montant relativement important pour une industrie, celle de la réalité augmentée, qui est encore au stade embryonnaire. Une arrivée de cash qui est la bienvenue pour développer une nouvelle application : ZapWorks.

Zappar veut accélérer son développement et démocratiser la réalité augmentée

Comment fonctionne l’application ZapWorks ? Il suffit de photographier des « Zapcodes » pour pouvoir visionner des éléments en réalité augmentée. Ainsi, nous avons là un contenu ludique avec un marché potentiel plutôt vaste. Seulement, dans l’industrie de la réalité augmentée, la R&D coûte très cher et est nécessaire pour le développement des applications. Un besoin en cash devenait donc de plus en plus urgent pour ces personnes pleines d’ambitions.

Or, il semblerait que maintenant, l’entreprise bénéficie d’un peu d’air et puisse accélérer son développement. Caspar Thykier, CEO de Zappar, est très satisfait de cette première levée de fonds :  “L’ambition de Zappar est de démocratiser la réalité augmentée : l’AR représente un futur excitant pour l’engagement consommateur, en connectant des appareils les uns aux autres à travers le monde. Avec cette levée, nos investisseurs donne plus de crédibilité à ce futur. Cette augmentation de capital va nous aider à développer plus rapidement ZapWorks.” 

De plus, cette démocratisation ne s’arrêterait pas aux frontières de l’Europe puisque l’entreprise souhaite introduire ses produits sur le marché chinois. Il faut préciser que des investisseurs chinois ont mis un montant important sur la table lors de cette levée de fonds. Il est vrai que la jeunesse chinoise est très friande des jeux sur smartphone et constituent donc un marché (immense) avec beaucoup de potentialités.