Home News La dernière acquisition de Walmart ? Une startup VR
La dernière acquisition de Walmart ? Une startup VR
0

La dernière acquisition de Walmart ? Une startup VR

0

Walmart, c’est LE géant des États-Unis. Si on veut le placer dans nos repères, c’est un peu Carrefour à l’échelle x10. Tout Américain est déjà allé dans un Walmart et on pourrait même dire que tous les américains y vont au moins une fois par an. Pourquoi Walmart nous intéresse aujourd’hui ? Car la chaîne de magasins vient d’annoncer dans un poste écrit sur son blog qu’elle venait d’acquérir une startup de réalité virtuelle : Spatialand.

On savait déjà que Walmart aimait la VR. En effet, le géant du commerce de détail qui possède plus de 200 « académies » de formation a installé de la réalité virtuelle dans l’ensemble de ces dernières. Walmart a ouvert sa première académie l’année dernière, mettant à disposition des employés du matériel d’entrainement et un programme de formation de deux semaines avant que ce dernier ne commence à travaillé dans l’un des magasins.

Il semblerait bien que Walmart se soit décidé à inclure de la réalité virtuelle dans sa stratégie : elle vient de faire l’acquisition d’une startup VR par l’intermédiaire de son incubateur Tech ! 

Walmart compte bien utiliser la réalité virtuelle pour donner des nouvelles formes à l’expérience de shop, en ligne et dans le magasin. Il faut également noter que Walmart a fait l’acquisition de milliers d’actifs digitaux l’année dernière. Cependant, ces derniers étaient inscrits dans la stratégie court-terme de Walmart.

Ça ne sera pas le cas de Spatialand, qui est une acquisition pour le long-terme et qui servira de « laboratoire d’idées » pour le géant américain. Un peu comme si Spatialand était à Walmart ce qu’Oculus est à Facebook. Spatialand créé des logiciels qui permet de transformer du contenu existant en contenu immersif. Pas de création ex-nihilo mais bien une transformation, une procédure plutôt inédite. Walmart a reconnu que la réalité virtuelle était une notion très à la mode et une technologie qui a surtout connu des déploiements dans le monde des jeux vidéos. Cependant, Walmart entend l’utiliser pour quelque chose de plus « sérieux », « long-terme » et surtout profitable : son expérience d’achat.

Une marche à suivre pour Carrefour, Leclerc, Auchan et Géant Casino ?