Home News VR for Impact : la réalité virtuelle au service l’écologie
VR for Impact : la réalité virtuelle au service l’écologie
0

VR for Impact : la réalité virtuelle au service l’écologie

0

La réalité virtuelle n’est pas qu’une technologie pour les jeux vidéos. Virtual Reality cares. Cette technologie contribue en effet à rendre notre monde meilleur un peu plus chaque jour. Aujourd’hui c’est HTC Vive qui contribue au développement de la VR dans le monde éducatif, et pour l’écologie. L’entreprise a en effet donné 10 millions de dollars pour aider des projets de VR for Impact qui visent à la sensibilisation au développement durable et écologique.  Rikard Steiber, président de Viveport, ne cache pas son ambition: « Nous pensons que la réalité virtuelle et l’expérience immersive qu’elle procure peuvent avoir un effet positif sur les plus gros défis auxquels l’humanité fait face ». Les projets sont pléthores et concernent aussi bien l’action contre la faim que la protection de la nature.

VR for Impact : HTC Vive a choisi de soutenir les projets SpaceVR, Tree et The Extraordinary Honey Bee

C’est donc vers 3 projets qu’a choisi de se tourner en priorité HTC Vive. Le premier, SpaceVR, vous permet une immersion en réalité virtuelle dans les étoiles. Les images ont été collectées grâce à l’Overview 1 de SpaceX. Ryan Holmes, PDG , précise: « En lançant le premier satellite de réalité virtuelle, nous souhaitons marquer les esprits et rappeler que malgré les épreuves et les difficultés, nous vivons tous sur la même petite planète bleue fragile, perdue dans l’immensité de l’univers ».

Le deuxième projet de VR for Impact fait prendre conscience des enjeux de la déforestation.« L’expérience Tree VR a engendré des réactions très vives auprès d’un large éventail de téléspectateurs. À la fin de l’expérience Tree, de nombreux individus ont vivement réagi, alors qu’ils avaient encore le casque, et ont juré de prendre des mesures en faveur de la protection des forêts. » explique Wilson Porter, co-réalisateur du métrage et co-fondateur de New Reality.

Le troisième enfin, fait référence à la diminution drastique du nombre d’abeilles dans le monde et des conséquences de ce phénomène pour l’environnement. Une prise de conscience bienvenue. On apprécie lorsque les gros bonnets du marché de la réalité virtuelle dédient leurs finances à des projets qui font avancer le monde !