Accueil News L’incubateur VR First met les bouchées doubles !
L’incubateur VR First met les bouchées doubles !
0

L’incubateur VR First met les bouchées doubles !

0

La réalité virtuelle s’impose partout et se démocratise de plus en plus. Le marché explose et les entreprises et autres entités sont de plus en plus nombreuses à vouloir saisir l’opportunité d’une technologie aux multiples potentialités. Les jeunes développeurs s’y intéressent de plus en plus et les écoles de commerce et d’ingénieur commencent à produire et proposer des cours traitant de la réalité virtuelle et de ses applications dans le monde professionnel. Aujourd’hui, les institutions scolaires se dotent de plus en plus de laboratoires VR pour y développer des projets, et c’est là que VR First intervient ! L’incubateur propose à ce jour 26 laboratoires présents dans 23 pays, un nombre qui devrait doubler sous peu !

VR First : quand les étudiants peuvent donner libre cours à leur projet VR/AR ! 

Ce n’est pas moins de 50 projets qui sont entrain d’être étudiés à ce jour dans les laboratoires conçus par VR First. Près d’un tiers de ces projets concernerait l’industrie des jeux vidéos. Les plateformes utilisés sont multiples : Oculus Rift et HTC Vive (31% chacun),Samsung Gear VR, OSVR, et Daydream. Pour la réalité augmentée, le Hololens de Microsoft (43%) arrive en tête. Mais les Google Glass, Vuzix AR headsets, Epson Moverio et Meta AR Dev Kits sont également utilisés.

En quoi consiste ces laboratoires ? Le but principal est de mettre à disposition du matériel pour que des étudiants aux idées aiguisées puisse concrétiser leur projet de réalité virtuelle et/ou augmentée. En même temps ces jeunes talents se forment à ces technologies et pourront ensuite intégrer des entreprises (ces mêmes entreprises qui fournissent le matériel via des partenariats avec VR First) dans des postes d’ingénieurs, de développeurs et de chefs de projets. Ces laboratoires sont de véritables pépinières de talents et de projets qui pourraient bien rencontrer un large succès dans les prochains mois/années. Un partenariat université-incubateur-entreprise qui profite à tous  !