Accueil Casques VR VR Chair : un siège qui réduirait le « Motion Sickness » en réalité virtuelle
VR Chair : un siège qui réduirait le « Motion Sickness » en réalité virtuelle
0

VR Chair : un siège qui réduirait le « Motion Sickness » en réalité virtuelle

0

Si vous êtes adeptes des expériences en réalité virtuelle, vous avez sûrement déjà été sujet au « motion sickness » ou mal des transports. Ce phénomène peut se produire chez certaines personnes et empêcher toute immersion VR. Pour remédier à ce problème, une startup texane nommée Cambrian a trouvé la parade. En effet, elle a développé un siège nommé VR Chair, conçu spécialement pour éviter ces malaises !

VR Chair, un dispositif intéressant…

Aujourd’hui, l’un des éléments constituant un frein à l’expansion de la VR est le « motion sickness », ce mal des transports qui empêche l’utilisateur de s’immerger complètement dans un univers virtuel. Cependant, la société Cambrian a développé une solution qui pourrait réduire ce phénomène, voire le supprimer définitivement. Nommée VR Chair, ce siège nouvelle génération influerait directement sur le cerveau pour une meilleure immersion en VR.

Concrètement, la VR Chair est un appareil où l’utilisateur doit se tenir en position debout. En effet, il doit impérativement reposer ses mains sur une barre comportant des boutons à ses extrémités pour que tout fonctionne. À l’aide des boutons inclus dans le siège, l’utilisateur peut ainsi se déplacer dans le monde virtuel comme s’il se déplaçait avec une manette, ce qui va actionner le mouvement du siège. Ce dernier va reculer, avancer ou pivoter en fonction de l’action effectuée dans l’expérience VR.

Grâce à ce dispositif agissant directement sur le cerveau, l’utilisateur profitera d’une meilleure immersion dans le monde de la VR et ne sentira plus les effets du mal des transports. En effet, cette méthode recrée une sensation naturelle de mouvement qui est mieux assimilée par le corps humain et limite les effets de la VR sur notre cerveau. Autre fait à souligner, l’utilisateur peut personnaliser les boutons sur le siège à souhait via un logiciel fourni avec la VR Chair.

…qui montre ses limites !

Même si le système présente de nombreux avantages, il n’est pas parfait pour autant. En effet, cet accessoire VR n’est pas reconnu comme une manette par de nombreux jeux VR, qui deviennent injouables. De plus, vous devez impérativement garder vos mains sur le siège, ce qui empêche d’interagir de façon naturelle avec l’expérience dans laquelle on se trouve. Des erreurs de conceptions regrettables donc…

Selon l’entreprise, le système VR Chair serait disponible au prix de 800 dollars et serait compatible avec les casques VR Oculus Rift, HTC Vive, Windows Mixed Reality et PSVR. Cependant, nous n’en savons pas plus concernant sa date de sortie.

Et vous, achèteriez-vous un tel dispositif pour vos expériences VR ?