Accueil Apps VR Startup du mois : Virtualis, la réalité virtuelle thérapeutique
Startup du mois : Virtualis, la réalité virtuelle thérapeutique

Startup du mois : Virtualis, la réalité virtuelle thérapeutique

0

Chaque mois, retrouvez une startup qui a marqué l’actualité des technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Ce mois-ci, nous partons à la découverte d’une entreprise montpelliéraine, Virtualis, qui utilise la réalité virtuelle à des fins thérapeutiques.

Nous avons vu dans un précédent article que la réalité virtuelle est de plus en plus présente dans le monde médical. Elle peut être utilisée par exemple pour lutter contre le vertige ou comme anti-douleur. Dans ce contexte, 360natives vous présente Virtualis, une entreprise qui développe des applications à destination des professionnels de la santé. L’objectif de ces immersions VR est de soigner les patients autrement qu’avec une méthode plus « classique ».

360n : Pouvez-vous vous présenter et nous en dire un peu plus sur Virtualis ?

Bonjour, je suis Franck ASSABAN, Kinésithérapeute et fondateur de Virtualis.

Ma pratique est centrée sur la rééducation des vertiges, troubles de l’équilibre et mal des transports. Depuis 2008, je créais plusieurs dispositifs de rééducation pour apporter des solutions pertinentes à mes patients : avec des lunettes 3D et même un masque d’apiculteur bricolé avec un cadre en fil de fer et du papier journal !

Je scrutais les casques de Réalité Virtuelle qui étaient hors de prix et peu satisfaisants pour un usage thérapeutique, en attendant une démocratisation. En 2012, Oculus a lancé en financement participatif un casque VR plein de promesses et à un tarif abordable. J’ai sauté sur l’occasion.

Dès les premiers tests, j’ai compris que c’était exactement ce que j’attendais et j’ai réalisé le potentiel énorme que cette technologie allait pouvoir offrir aux patients. Je me suis entouré d’un développeur qui avait un background paramédical et j’ai fondé Virtualis en 2015.

Grâce à des années de recherche, des centaines d’articles scientifiques, et 3 diplômes universitaires de spécialisation, j’ai conçu les logiciels thérapeutiques, en me basant sur ce qui existait dans un premier temps, puis en innovant dans d’autres domaines. L’adhésion des professionnels a été immédiate et Virtualis se développe rapidement, avec maintenant près de 200 utilisateurs dans 13 pays.

virtualis

360n : Pouvez-vous nous en dire plus sur les expériences immersives que vous proposez ? A qui s’adressent-elles ?

Nos logiciels thérapeutiques sont conçus pour les professionnels de santé.

Nous avons maintenant 4 départements :

  • Rééducation Fonctionnelle : Kinésithérapeutes, Médecins de Médecine Physique et Réadaptation, Centre de Rééducation et Cliniques de soins de suite et réadaptation, Psychomotriciens, Ergothérapeutes, etc…
  • Rééducation des Vertiges / Mal des Transports : Kinésithérapeutes spécialisés, Médecins ORL
  • Traitement des Phobies / Anxiété, Troubles psychiques : Psychiatres, Psychologues, Psychanalystes, les professionnels pratiquant les Thérapies Cognitives et Comportementales
  • Seniors / Gériatrie : Médecins Gériatres, établissements de soins spécialisés (département en R&D)

virtualis

360n : Comment ces expériences ont été mises au point ?

Tous les logiciels sont conçus en collaboration avec des équipes de recherche, des spécialistes du domaine et des professionnels « Bêta-testeurs ». L’objectif est de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs et d’optimiser l’efficacité pour les patients. Nous collaborons actuellement avec une quinzaine d’équipes mondialement connues en France, Belgique, USA, Suède, Australie, etc…

virtualis

360n : Quels sont les avantages de cette méthode par rapport à des méthodes plus classiques ?

Ils sont multiples ! Le premier et le plus évident concerne l’absence de contraintes d’installation. Certaines stimulations visuelles (optocinétique) nécessitaient une pièce parfaitement noire dans le cabinet, avec des murs nus, sans meuble dans le champ de vision, etc… bref, le sacrifice d’une pièce.

De plus les résultats obtenus pouvaient varier en fonction de la taille de la pièce, le positionnement, la rigueur dans le respect des contraintes etc… Maintenant toutes ces stimulations sont équivalentes d’un cabinet à l’autre, dans des conditions optimales, sans contraintes.

Ensuite, la réalité virtuelle permet avec un seul matériel (PC spécifique + casque VR) de traiter/évaluer un grand nombre de pathologies : Vertiges, Chutes, Membre supérieur, Rachis Cervical, Neurologie après AVC, Amputés, Phobies, Cognitions (Neuro ou Seniors), Membres inférieurs, Gestion de la douleur, Mal des Transports, etc….

Les stimulations/environnements proposés sont très proches de la réalité, ainsi le travail fait au cabinet a plus de chances d’être efficaces dans la vie de tous les jours, dans des situations similaires. Tout étant informatisé avec de nombreux capteurs dans le masque (position, vitesse, inclinaison, etc…) les examens sont précis, enregistrés et reproductibles pour suivre l’évolution des patients.

Certains tests « papier-crayon », comme le test des Cloches (après AVC) ont ainsi pu être informatisés en offrant de nouvelles possibilités. La variabilité des paramètres, le contrôle de l’environnement, la possibilité de plonger le patient instantanément dans un lieu ou une situation maîtrisée.

Enfin, la réalité virtuelle permet facilement de « leurrer » le cerveau et cela s’avère particulièrement utile dans la rééducation des troubles neurologiques, cognitifs ou psychologiques.

virtualis

360n : Quels sont les projets futurs de l’entreprise ?

Nous mettons un accent particulier sur le développement de nouvelles applications pour la rééducation fonctionnelle et les troubles psychologiques (phobies, anxiété, troubles du comportement alimentaire, TOC…)

Parallèlement nous finalisons une plate-forme d’évaluation et rééducation couplée à la réalité virtuelle avec de nombreuses applications : sportifs, rééducation des membres inférieurs (genou, cheville) risque de chutes, posture, équilibre etc… qui devrait être disponible à l’automne 2018.

Nous lançons nos produits aux USA cet été et développons notre réseau de distribution à l’international. Enfin, nous avons d’autres projets matériel/logiciel dont nous ne pouvons pas encore parler, suspens…

virtualis

360n : Un dernier mot à dire pour nos lecteurs

La réalité virtuelle, bien plus qu’un « gadget à la mode » offre des possibilités extraordinaires dans différents domaines. Nul doute qu’elle révolutionnera durablement la rééducation et trouvera une place de choix dans la prise en charge des patients de nombreuses spécialités.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de Virtualis juste ici.

Et vous, tentés par une thérapie médicale en réalité virtuelle ?