Home Casques VR Va-t-on pouvoir vivre dans un monde en réalité virtuelle ?
Va-t-on pouvoir vivre dans un monde en réalité virtuelle ?
0

Va-t-on pouvoir vivre dans un monde en réalité virtuelle ?

0

Et si Ready Player One avait déclenché des vocations chez certaines personnes ? C’est en tout cas juste après la sortie de ce film qu’a débuté un défi en VR un peu particulier : le « 30-Days In VR challenge ». Enea Le Fons, un développeur italien basé à Turin, s’est fixé l’objectif de vivre dans le monde de la réalité virtuelle tous les jours, et ce pendant 30 jours !

En quoi consiste la vie en réalité virtuelle ?

Concrètement, Le Fons a passé entre 7 et 16 heures par jour dans son casque HTC Vive à travailler, se détendre et à explorer le monde virtuel (sauf manger, dormir ou utiliser les toilettes). Pour l’aider dans cette tâche, il a entièrement modélisé sa maison en 3D, afin de naviguer plus facilement dans son environnement. Certains éléments de son domicile comme de la vaisselle, des chaises ou des tables ont même été recréés. Quand il n’est pas dans son foyer virtuel, il prototype des meubles 3D en VR.

Cependant, le développeur italien ne s’est pas contenté de rester assis dans son canapé. Grâce au casque sans fil Vive Focus VR et aux Vive Trackers, il a pu se déplacer partout dans sa maison sans aucune contrainte, mais aussi interagir avec le monde extérieur (comme se promener, méditer dans un parc ou encore aller en boîte de nuit). C’était d’ailleurs une volonté d’Enea Le Fons : rester connecté avec le monde réel. Il s’est même forcé à se déplacer physiquement dans son environnement en enlevant les outils de téléportation du HTC Vive.

vie réalité virtuelle

Quel est l’objectif de ce défi ?

Avec ce défi, Le Fons n’avait pas pour objectif de rentrer dans le livre des records. Le but du « 30 days In VR challenge » était de trouver une raison pour passer du temps dans le monde virtuel et d’y vivre confortablement. Selon lui, sa productivité aurait augmenté de façon spectaculaire.

De plus, cette expérience a permis de créer du contenu supplémentaire, contenu qui sera disponible pour la communauté en Open Source. Enfin, l’objectif lointain est de développer des applications pour rendre la réalité virtuelle essentielle à notre vie quotidienne, que ça soit pour le travail, l’éducation ou même les loisirs.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez regarder l’interview du président régional chinois de Vive Alvin Wang Graylin qui a collaboré à ce projet, ou bien voir le journal vidéo d’Enea Le Fons.