Home Apps VR Soigner le stress post traumatique par la VR
Soigner le stress post traumatique par la VR
0

Soigner le stress post traumatique par la VR

0

Une problématique médicale majeure pour les anciens combattants est le SSPT, ou syndrome de stress post-traumatique. Un trouble qui entraîne en particulier des dépressions chez les soldats revenant de la guerre et soudainement confrontés à la société civile. Ainsi des chercheurs américains expérimentent des thérapies VR afin de soigner les vétérans de retour dans leur pays.

C’est le cas du Dr. Skip Rizzo de l’Université de Caroline du Sud, qui cherche à mettre au point une méthode VR afin d’aider les anciens soldats. Cette méthode, baptisée « Bravemind VR », expose le patient à des scénarios VR tels qu’il a pu en vivre lors de ses missions. Ces expositions répétées à des moments chocs de la vie du soldat sont réalisées sous la surveillance d’un membre compétant du corps médical afin d’assister le patient.

traumatisme vr
Le Dr. Skip Rizzo a expérimenté des thérapies VR pour les vétérans de retour de la guerre

Apprendre à maîtriser ses émotions avec la VR

Le but de cette démarche est d’apprendre au soldat à oublier petit à petit ce qu’il a du faire ou ce qu’il a vu. Le problème majeur qui se pose est l’incapacité du vétéran à revivre ces scènes qui l’ont traumatisées. Néanmoins il a été prouvé que l’exposition prolongée à des scènes passées le tout accompagné par un dialogue avec un médecin réduisait le stress.

Plonger le patient dans l’univers d’un conflit ou celui d’une expérience traumatisante demeure un moyen de lui enseigner à maîtriser ses émotions, mais aussi de contrôler ses réactions d’angoisse au travers de techniques d’imagerie cérébrale et d’évaluations psychologiques.

La réalité virtuelle donne ainsi au soldat un outil interactif pour travailler ses angoisses mais apparaît également comme un outil de mesure des stimuli dépassant les méthodes traditionnelles d’évaluation de l’état psychologique du vétéran. À noter qu’aujourd’hui, l’application « Bravemind VR » est expérimentée dans plusieurs hôpitaux militaires américains et instituts spécialisés.

traumatisme vr
De retour d’Afghanistan ou d’Irak, beaucoup de soldats sont victimes de traumatismes entraînant des dépressions et des sucides

Amy Marshall, professeur de psychologie à l’Université de Penn State, déclare : « Actuellement, les thérapies comportementales et cognitives connaissent un degré élevé de succès. Cette approche nouvelle inclut une thérapie où le patient est exposé à des expériences répétitives dans des situations stressantes. Le processus cognitif vise à enseigner au patient à identifier les causes de ses angoisses et ainsi maîtriser ses émotions. Avec les simulations VR, nous avons d’avantage d’outils thérapeutiques pour aider les personnes en situation de stress post traumatique. » Une aubaine alors que le nombre de dépressions et de suicides chez les vétérans reste élevé.

Ci-dessous, une vidéo de présentation de l’application « Bravemind VR » : 

Plus d’informations sur le site de l’Université de Caroline du Sud ICI