Home News Spaces: Facebook veut vous faire aimer la réalité virtuelle
Spaces: Facebook veut vous faire aimer la réalité virtuelle
0

Spaces: Facebook veut vous faire aimer la réalité virtuelle

0

Il y a des tonnes de choses que vous pouvez accomplir grâce à la réalité virtuelle, mais vous n’êtes probablement pas au courant. Et ça, Facebook le sait. L’entreprise de Mark Zuckerberg adore la réalité virtuelle et veut vous faire comprendre qu’il s’agit là d’une technologie aux multiples opportunités. Et c’est bien pour cela que l’entreprise a annoncé, Mercredi dernier, qu’elle ajouterait des vidéos live, en streaming, dans son espace social pour la réalité virtuelle, Spaces. Spaces est cet endroit où votre avatar virtuel peut parler et échanger avec d’autres avatars virtuels. Vous pouvez dorénavant visualiser des interactions sociales en live. C’est à dire que vous pourrez par exemple visualiser l’avatar Facebook de votre cousine entrain de discuter avec l’avatar Facebook de votre grand-oncle. Ce n’est pas cool ça? Pour certains, cela ne semble pas si révolutionnaire et peut-être un peu étrange. Cependant, Mark et son équipe comptent bien sur ces interactions en réalité virtuelle pour faire découvrir cette technologie à tous ceux qui n’ont jamais eu la chance d’enfiler un HTC Vive ou un Oculus Rift. « Le coeur principal de notre projet ici, c’est de cloisonner le fossé qu’il existe entre les personnes qui ont déjà essayé la réalité virtuelle et la majorité des personnes qui ne l’ont jamais utilisé ou qui ne savent même pas ce que c’est » a notamment expliqué Mike Booth, le manager produit pour Spaces chez Facebook.

Spaces : vos interactions Facebook ont maintenant lieu dans le monde incroyable de la réalité virtuelle où se baladera votre avatar sur-mesure! 

Quel est le challenge ici? Le challenge c’est que tout le monde pense que la réalité virtuelle est réservée à l’univers des jeux vidéos, ce qui n’est pas le cas. Facebook veut absolument changer cette perception et s’efforce de créer des vidéos avec du contenu plus « mainstream », accessible à un plus vaste marché.

La réalité virtuelle est en effet encore au stade embryonnaire et a du mal à convaincre une masse critique. Si elle a convaincu les « early-adopters », la masse de personnes plus « classiques » n’est pas encore prête pour acheter un casque VR et utiliser cette technologie à la maison. Est-ce que Spaces va changer la donne? On le souhaite.