Home News « Copier Snapchat ? Seulement la première étape de notre stratégie ! »
« Copier Snapchat ? Seulement la première étape de notre stratégie ! »
0

« Copier Snapchat ? Seulement la première étape de notre stratégie ! »

0

On le sait tous et personne ne s’en est caché. Facebook a copié Snapchat de bout en bout pour ses projets de réalité augmentée. La copie a pris ses formes aussi bien dans les nouveaux développements d’Instagram (pensez aux « Stories ») que dans ceux de Messenger, l’application de messagerie liée à Facebook. Zuckerberg a répondu aux questions/accusations de plagiat en évoquant le fait « qu’il n’était pas plus inquiet que cela ». Le géant américain a d’abord cherché à développer des produits dont le public avait l’habitude avant de mettre au point ce qui deviendra, probablement, la première caméra de réalité augmentée « mainstream ». En effet, Snapchat a largement contribué à habituer le public à des filtres et autres effets de réalité augmentée. Il semblerait que Facebook soit maintenant prêt à récolter les fruits.

Snapchat et Facebook : guerres et copies des innovations ? 

Beaucoup ont accusé Facebook de traîner et de devoir être obligé de copier Snapchat pour trouver des nouvelles innovations. On pensait que l’entreprise de Mark Zuckerberg prenait du retard et était à court d’imagination. Loin de là, l’entreprise posait les premières pierres de sa nouvelle caméra de réalité augmentée. L’entreprise a fait le pari des caméras de smartphone plutôt que d’autres dispositifs, comme les lunettes AR, pour développer et projeter ses applications et filtres de réalité augmentée.

Facebook tient également à se différencier de Snapchat par sa communication. En effet, de récentes rumeurs font dire à Spiegel, le fondateur de Snapchat, que l’App à l’icône jaune ne serait que pour les gens aisés et qu’en aucun cas elle se développerait dans les pays pauvres, à l’instar de l’Espagne ou de l’Inde. Quant à lui, Mark Zuckerberg a tenu à préciser que Facebook et ses développements étaient bien pour toute la communauté et visaient, avant toute chose, le bien commun. Stratégie marketing ou réelle volonté ?