Home Dossiers Snap deviendra-t-il un grand de la réalité augmentée?
Snap deviendra-t-il un grand de la réalité augmentée?
0

Snap deviendra-t-il un grand de la réalité augmentée?

0

Snapchat était encore un grand inconnu il y a peu d’années. Puis un concept simple est sorti de sa boîte. Prenez votre smartphone, photographiez une scène de vie, envoyez là à vos amis. Ces derniers ne pourront la regarder que pendant quelques secondes (vous choisissez vous même le temps imparti) et ne pourront pas enregistrer ces tranches de vie incognito. Ils devront faire une capture d’écran et vous serez alors prévenu. Il faut l’avouer, Snap a bien grandi depuis et a probablement été le premier acteur technologique a rendre la réalité augmentée “mainstream” grâce à ses filtres AR en forme de chiens, de bébés ou de licornes multicolores. Snap propose même maintenant des stickers en 3D et travaille à rendre ses “features” AR beaucoup plus sophistiqués et immersifs. On nous dit même dans l’oreillette que Snap travaillerait à donner un aspect de réalité augmentée à ses lunettes technologiques, les Spectacles. Cependant, le challenge “hardware” qui se pose face aux Spectacles et peut être encore plus grand que ceux qui se posent à Apple et à l’iPhone ou à Google et aux smartphones Android.

Snap est le premier acteur a avoir rendu la réalité augmentée mainstream. Cependant ses lunettes Spectacles sont loin d’être le hardware favori pour utiliser cette technologie! 

Snap jouit de nombreuses forces pour remporter la bataille de la réalité augmentée. À ce jour, Snapchat dispose de la plus grande communauté de consommateurs qui utilisent activement la réalité augmentée, et ce, presque toujours, au quotidien. L’entreprise n’oublie pas de le faire remarquer : elle bénéficie de la plus grosse base de données provenant de caméras d’utilisateurs, une base de données qu’elle peut utiliser à de nombreuses fins, notamment grâce aux paramètres de géolocalisation. Également, Snapchat est un acteur raisonnable et modeste. Pas de conquête de l’espace mais plutôt des stickers AR 3Ds plus réalistes et mieux travaillés. Un pragmatisme qui pourrait s’avérer être salvateur. En tout cas, nous sommes assez certains que Snapchat tiendra ses promesses.

Cependant, certaines fragilités subsistent. Contrairement à Apple, Facebook ou Google. Snap ne dispose pas d’une plateforme AR que les développeurs peuvent utiliser. Donc, tous ces features sont construits à partir des plateformes concurrentes. Une dépendance assez dangereuse.