Accueil Apps VR Dans la peau d’un schizophrène avec les technologies VR
Dans la peau d’un schizophrène avec les technologies VR
0

Dans la peau d’un schizophrène avec les technologies VR

0

Nous vous présentions il y a plusieurs mois les recherches menées par l’institut Philippe Pinel et le fait que la réalité virtuelle pourrait permettre de lutter contre la pédophilie. Toujours dans le milieu médical, il y a deux semaines des psychiatres du CHU de Rennes ont mis au point une application VR afin de plonger l’utilisateur dans la tête d’un schizophrène.

Cette initiative venait marquer la journée mondiale de la santé mentale qui se tenait le 10 octobre dernier. À cette occasion, le Dr David Travers du CHU de Rennes a voulu proposer une expérience immersive pour permettre  des personnes saines d’esprit de ressentir la vie d’un malade atteint de troubles psychiques.

schizophrène
La schizophénie se manifeste par des troubles psychiques, des angoisses, mais aussi hallucinations

Comprendre la personne souffrante par la VR

La schizophrénie atteint près de 0.7% de la population mondiale et entraîne des hallucinations ainsi que des troubles dans le fonctionnement de la pensée. David Travers a donc développé une expérience sur Oculus pour que l’utilisateur se retrouve confronté virtuellement aux mêmes désagréments.

Cette maladie touche plusieurs centaines de milliers de personnes en France. Elle a été retranscrite dans cette simulation en VR afin de décrire divers moments du quotidien comme prendre les transports en commun ou regarder la télé. Ces situations traduisent l’état d’angoisse avancé de la personne atteinte et doivent permettre aux gens de mieux comprendre ce que ressentent les malades.

schizophrène
Le Dr David Travers aimerait utiliser la VR pour aider les psychiatres

Alors que vous montez dans le bus, une voix off s’inquiète des regards de la foule. Ceci est typique d’un schizophrène qui se retrouve en situation de stress et d’incompréhension face à des situations du quotidien. Des images hallucinatoires ont été ajoutées à l’expérience afin de rendre celle-ci encore plus réaliste, vous voyez par exemple un présentateur TV vous prendre à partie ou bien des gens vous lancer des regards menaçants.

Par ailleurs le laboratoire Janssen qui a mené ce projet avec le CHU de Rennes aimerait généraliser l’usage de la réalité virtuelle afin de lutter plus efficacement contre ce type de troubles. La VR nous permet d’appréhender les inquiétudes de la personne souffrante, en particulier celle-ci à l’impression que le monde environnant parle de lui ou l’observe.

schizophrène
Des études similaires ont été menées à l’institut Philippe Pinel au Québec

La nouvelle technologie apparaît donc comme un moyen de soigner le patient par l’empathie, mais aussi de combattre les préjugés liés à ce mal complexe que les gens voient comme une manifestation de la folie d’un individu à la double personnalité.

Plus d’informations sur le site du CHU de Rennes ICI