Accueil Jeux De la réalité virtuelle pour aider les pompiers
De la réalité virtuelle pour aider les pompiers
0

De la réalité virtuelle pour aider les pompiers

0

La réalité virtuelle promet de changer le quotidien des pompiers et de les aider dans la rescousse de personnes en danger. On savait déjà que la réalité augmentée avait contribué au développement de ce corps de métier notamment grâce au casque AR C-Thru qui permet aux pompiers de bénéficier de plus d’informations lors des opérations de sauvetage. Aujourd’hui c’est la VR qui apporte sa pierre à l’édifice avec le programme d’entrainement FLAIM, qui a été développé en Australie à la Deaking University. Le système coûte 55 000 dollars et permet aux pompiers de devenir plus efficaces lors des opérations de sauvetage. Le programme simule des conditions qui pourraient survenir dans la vie réelle et invite les pompiers à effectuer des gestes rapides et efficaces pour sauver des vies. Les premiers à avoir essayé le programme reconnaissent qu’il est assez proche de la réalité et constitue donc un bon entrainement.  La prouesse est de taille car certains éléments, comme le feu, la fumée et l’eau sont très durs à modéliser en réalité virtuelle.

Un programme d’entrainement en réalité virtuelle pour les pompiers qui feront face à des simulations d’incendie et de sauvetage en temps limité ! 

La simulation en réalité virtuelle est beaucoup moins coûteuse qu’une simulation dans la « vie réelle ». De plus, les environnements qui servent à ces entraînements finissent très souvent pollués et contaminés par les substances chimiques qui sont utilisées.

Cependant, beaucoup de pompiers reconnaissent que ce dispositif en réalité virtuelle n’est pas, à lui seul, suffisant. Cela est probablement du au stade encore peu avancé de cette technologie. On attend de nouveaux développements, comme celui du facteur température dans les simulations VR, pour avoir une véritable alternative ! En attendant, il semblerait que ces stimulations offrent une nouvelle approche et une progression significative dans certains corps de métier, et c’est tant mieux !