Home News Même Pôle Emploi utilise la réalité virtuelle !
Même Pôle Emploi utilise la réalité virtuelle !
0

Même Pôle Emploi utilise la réalité virtuelle !

0

La réalité virtuelle est partout, même là ou on ne l’attend pas … et même chez Pôle Emploi. En effet, l’agence chargée de s’occuper du prloblème du chômage en France serait entrain de tester l’utilisation de la réalité virtuelle au sein de ses locaux afin de permettre à des candidats de s’immerger dans un « environnement métier ». C’est grâce à un partenariat stratégique avec Carrefour que Pôle Emploi a décidé de créer des scénarios autour du métier d’employé polyvalent libre-service.

En effet, nombreux sont les chercheurs d’emploi qui postulent à des offres dont ils cernent mal les contours. Comment savoir si un métier nous plait avant de l’avoir exercer? La réalité virtuelle nous offre peut être un début de réponse : en donnant un aperçu de leur futur environnement de travail. Le projet est actuellement à sa phase embryonnaire et testé dans l’agence de Compiègne, il sera bientôt déployé dans une agence d’Orléans.

Pôle Emploi teste les potentialités de la réalité virtuelle dans son agence de Compiègne et propose aux chercheurs d’emplois d’avoir un aperçu, en VR, des métiers auxquels ils postulent ! 

Après, la réalité virtuelle pour entrainer ses employés, on a maintenant la réalité virtuelle pour créer de nouveaux employés. L’expérience de Pôle Emploi se décline en 6 exercices, afin de vraiment cerner tous les contours d’un métier avant de choisir de candidater ou non. Le candidat potentiel pourra alors découvrir toutes les facettes du métier : acettes du métier : scan des produits, vérification des stocks, rangement dans la réserve, relation client…

« Cela permet de sonder leur intérêt pour un métier et de commencer à préparer le terrain pour un entretien d’embauche, grâce à un premier niveau de connaissance du secteur », explique Aurélie Divaré, chef de projet à la direction Expérience utilisateur et digital de Pôle Emploi.  « La VR pourrait être un moyen de promouvoir des métiers en tension, comme dans l’aide à domicile ou la restauration », avance  notamment la porte-parole.

Et vous, vous êtes convaincu?