Home Jeux Pokémon Go plus efficace que SOS Suicides ?
Pokémon Go plus efficace que SOS Suicides ?
0

Pokémon Go plus efficace que SOS Suicides ?

0

De nombreuses études ont prouvées que les jeux vidéos, et les créatures imaginaires qui les accompagnent, peuvent parfois être une aide précieuse pour certains adolescents et les difficultés qu’ils rencontrent dans leur développement. Les jeux vidéos ont cette force de pouvoir recréer un nouvel univers, avec des personnages, des lieux, des interactions, des images et des sons qui peuvent vous transporter hors de votre réalité. Le phénomène est encore plus fort lorsqu’il s’agit de réalité augmentée. Il semblerait que l’ont ne se soit jamais senti aussi proches de nos créatures virtuelles que lorsqu’on jouait à Pokémon Go, qui projette des Pokémons en réalité augmentée dans les rues de nos villes ! Et si c’était ça la solution au sentiment de solitude et aux phases de dépressions qui l’accompagnent ?

Le Japon pourrait-il régler son problème du fort taux de suicide grâce à Pokémon Go ? 

Le Japon est connu pour son fort taux de suicide. Les japonais ont parfois du mal à s’intégrer en société et se suicident en masse. Si Pokémon Go n’est plus vraiment utilisé en France, il continue de susciter un fort engouement au Japon, pays infiniment plus « geek » que la France.

Les falaises de Tojinbo, au Japon, ont une triste réputation. C’est ici que des vagues de japonais viennent se suicider chaque année. Il y a eu des années ou plus de 25 personnes se sont jetées de ces falaises pour mettre fin à leurs jours. Désormais, il semblerait que ces falaises aient trouvées une utilité beaucoup plus optimiste. En effet, c’est ici que bon nombre de gamers japonais s’attroupent pour jouer à Pokémon Go. Yukio Shige est un policier japonais qui connait bien les environs et qui a empêché pléthore de japonais de se jeter. L’homme est formel : le nombre de suicides à cet endroit à fortement diminuer depuis la sortie du jeu en réalité augmentée : « les personnes qui veulent se suicider préfèrent les endroits calmes avant de prendre leur décision. Désormais, ce type d’endroits attirent les joueurs de Pokémon Go ».

Bien entendu, cela ne réduit pas le taux de suicide puisque les personnes trouveront toujours d’autres endroits pour mettre fin à leur jour. Cependant, c’est une première avancée et on espère que les jeux de réalité augmentée obligeront les jeunes japonais à sortir de leur chambre pour jouer, échanger et partager … et vivre une vie heureuse !