Accueil News Et si on mélangeait peinture classique et réalité virtuelle ?
Et si on mélangeait peinture classique et réalité virtuelle ?
0

Et si on mélangeait peinture classique et réalité virtuelle ?

0

Les DNA Studios viennent tout juste de sortir une première réalisation en réalité virtuelle, intitulé « L’Île des Morts ». Il s’agit d’un court-métrage, qui sera notamment produit par la Radio Télévision Suisse qui a pour mission d’explorer la peinture suisse par le biais d’une technologie auquel on n’aurait pas tout de suite pensé : la réalité virtuelle. Cet épisode sera le premier d’une série, et il nous racontera « Île des Morts » d’Arnold Böcklin, une oeuvre célèbre dans le monde de la peinture classique.

Guidé par la voix de Yann Marguet (animateur radio suisse), le visiteur s’embarque littéralement pour un aller vers la mystérieuse île de Böcklin, son histoire et ses différentes versions.

« Aaaah oui ! Aaaah nan, oui, là, d’accord ! Là, ça ressemble à quelque chose, là. L’Île des Morts, Arnold Böcklin, 1883… C’est pas forcément, disons… Comment dire ? Rassurant… Mais ça a un peu plus de gueule que « Carré noir sur fond noir » du début… CAP SUR L’ÎLE DES MORTS, MON CAPITAINE ! » vous guidera ainsi la voix de Yann Marguet (animateur radio suisse). Le personnage que vous incarnerez est situé dans une barque et est accompagné par son passeur. Autant vous dire que cette visite est loin d’être aussi monotone qu’une visite avec un autoguide de musée.

La réalité virtuelle nous donne une nouvelle manière, originale et surprenante, de découvrir les dessus de la peinture classique Suisse ! 

Ce n’est pas la première fois que la réalité virtuelle et les musées font route commune. On se souvient notamment de l’UMA, un musée en réalité virtuelle. Nous avons ici  une nouvelle manière de découvrir des oeuvres qui ont inspiré cinéastes, artistes et auteurs de bande dessinée à travers les années.

Il faut dire que les jeunes générations ont parfois tendance à déserter les allées du musée. Pourtant à l’heure du digital, l’image est omniprésente et certaines œuvres nous proposent, justement, des images fascinantes. La réalité virtuelle nous donne alors une connaissance du contexte, des origines d’un tableau, pour l’apprécier à sa juste valeur.

Le premier épisode est disponible pour le public depuis le 9 novembre sur le lien suivant.