Home Apps VR La VR au service du troisième âge
La VR au service du troisième âge
0

La VR au service du troisième âge

0

La technologie de réalité virtuelle est souvent considérée comme un outil de divertissement à l’attention des jeunes générations. L’université de Tel-Aviv, en collaboration avec celle de Newcastle, a mené des recherches sur l’impact de la VR pour les personnes âgées et notamment dans le traitement de certaines maladies.

En particulier ces derniers se sont focalisés sur la lutte contre les risques de chutes chez les vieilles personnes. Pour luter contre ce mal récurrent, les chercheurs recommanderait l’usage d’un tapis roulant et d’un casque de réalité virtuelle. Cet entraînement régulier améliorerait l’équilibre des utilisateurs en réduisant grandement les chutes et blessures liées.

parkinson realite virtuelle

Un outil de lutte contre la maladie de Parkinson

Le but de la démarche est d’entretenir l’intensité des capacités motrices et la force musculaire de nos aînés qui a tendance à s’affaiblir avec l’âge. Tandis que l’utilisateur est sur le tapis, il voit ses deux jambes retranscrites dans un univers virtuel où se succèdent les obstacles qu’il doit éviter en adoptant un mouvement particulier.

Ce n’est pas le premier exemple de l’utilisation de la réalité virtuelle dans le domaine de la médecine. Des chercheurs ont déjà eu recours à la VR pour lutter contre les phobies mais aussi afin de modéliser des cellules cancéreuses à 360°.

parkinson realite virtuelle
À l’aide d’un tapis roulant et d’un casque VR, les personnes âgées pourraient réduire leurs risques de chute

En particulier, les chercheurs israéliens en charge de ce projet utiliseraient leurs travaux afin de mieux traiter la maladie de Parkinson. Cette dernière affecte le système nerveux du malade et génère des troubles de mouvements importants. Les chutes causées par ces problèmes entraînent ensuite d’importantes complications et des fractures.

Afin de mener leur étude et l’impact de la VR, les chercheurs ont utilisé un échantillon réunissant 282 participants provenant de cinq pays différents et âgés de plus de 60 ans. Puis les participants étaient séparés en deux groupes, l’un utilisant un tapis avec réalité virtuelle et l’autre non.

parkinson realite virtuelle

Le premier a connu une importante diminution des chutes par rapport à la période précédent les tests. Le Dr Arat Mileman de l’université de Tel-Aviv explique : « Notre approche combine l’exercice sur tapis roulant et la réalité virtuelle pour aider à améliorer à la fois la mobilité physique et les aspects cognitifs importants pour la marche. »

Voilà un procédé qui pourrait bien intéresser la médecine et faciliter la vie des personnes âgées. Reste à savoir si l’obtention d’un tel équipement sera abordable dans le futur afin qu’une telle pratique puisse se démocratiser.