Accueil News Plus de caméra Ozo pour Nokia
Plus de caméra Ozo pour Nokia
0

Plus de caméra Ozo pour Nokia

0

La réalité virtuelle est une technologie à laquelle on prête beaucoup de succès futurs. En effet, les potentialités sont énormes : la réalité virtuelle pourra, lorsqu’elle sera suffisamment développée, vous transporter n’importe où dans le monde et même sur des autres planètes (un projet de la NASA propose de vous emmener visiter Mars en réalité virtuelle). Également, de plus en plus de projets et d’Apps VR vous proposent de visiter des lieux à différentes époques. Ainsi les investisseurs prêtent une grande attention au développement de ce marché et sont à l’affût de la prochaine startup technologique qui saura le conquérir.

Cependant les nouvelles ne sont pas toujours bonnes dans le monde de la réalité virtuelle. Nous avions relaté il y a peu l’histoire d’AltSpace VR, qui avait dû mettre la clé sous la porte. La raison évoquée? Un marché qui ne grossirait pas assez rapidement. Aujourd’hui c’est au tour d’un géant de la technologie d’encaisser un coup dur dans le monde de la VR. En effet, Nokia a déclaré vouloir stopper le développement de la caméra de réalité virtuelle Ozo. Bizarrement, Nokia évoque des excuses similaires à celles d’Alt Space VR : le marché de la réalité virtuelle ne grossit pas aussi vite que prévu. En effet, si beaucoup s’accordent à dire que la réalité virtuelle sera une technologie qui va bouleverser le 21ème siècle, personne ne peut dire quand son âge d’or viendra … et beaucoup commencent à s’impatienter.

Nokia arrête le développement de sa caméra virtuelle Ozo car le marché VR ne grossirait pas aussi vite que prévu ! 

Ce sont donc plus de 300 personnes qui se retrouvent à la porte. Les équipes qui travaillaient sur le projet Ozo étaient situées en Finlande, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Nokia reconnait avoir été trop optimiste quant au développement futur de la VR et préfère se focaliser sur la digitalisation du secteur de la santé.

Nokia avait annoncé la caméra Oxo il y a seulement deux ans et avait décidé de se positionner sur le segment des films en VR de très haute qualité, avec des prises de vue à 360 degrés. Le prix original de la caméra était de 60 000 dollars, puis a été abaissé à 45 000 dollars.

Nokia emploie plus de 1000 personnes dans sa division technologique, ainsi le récent licenciement représente plus d’un tiers des effectifs.