Accueil News « C’est le moment idéal pour investir dans la réalité virtuelle »
« C’est le moment idéal pour investir dans la réalité virtuelle »
0

« C’est le moment idéal pour investir dans la réalité virtuelle »

0

Est-ce que la réalité virtuelle est passée de mode ? Est-ce que les investisseurs sont déçus ? Est-ce que la réalité virtuelle ne connaîtra jamais son heure de gloire ? Avons-nous tous rêvé ?

Les critiques de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée sont nombreux. Cependant, Adam Draper est certain qu’il s’agit du moment idéal pour investir dans la réalité virtuelle. Adam Draper n’est pas n’importe qui. Il est le directeur et le fondateur de Boost VC et il a passé les 5 dernières années à investir dans entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies. Son portefeuille comprend plus de 30 entreprises qui peuvent transformer nos rêves en réalité, comme le bitcoin, la blockchain, la réalité augmentée … et la réalité virtuelle.

Même si cette technologie subit quelques coups durs en ce moment, il reste élogieux. Il sait que nous en sommes qu’aux premières phases de la croissance et il continue d’investir dans ces entreprises.

C’est le moment idéal pour investir dans la réalité virtuelle : Adam Draper, fondateur de Boost VC est complètement « bullish » sur cette nouvelle technologie. 

Il continue d’investir dans les entreprises technologiques et assurent qu’elle se porte bien. Il aime les projets ambitieux et novateurs et reste à l’affut de toute opportunité d’investissement. Il garantie qu’il se focalise d’abord sur la qualité de l’équipe lorsqu’il considère un nouvel investissement. Pour lui l’équipe dirigeante est clé et est la garantie d’une réussite. Il ne veut que des « gens incroyables » et ils seraient pléthoriques dans le monde de la réalité virtuelle.

Par « gens incroyables », il signifie les personnes qui sont capable d’imaginer et d’anticiper le futur. Ceux qui voient le monde un peu différemment et qui veulent changer la société. Mais est-ce que la réalité virtuelle va changer la société ? Nous le souhaitons, et nous souhaits qu’Adam Draper ne sera pas la seule personne à investir dans la réalité virtuelle ces prochaines années.