Accueil Dossiers État des lieux des métiers dans le secteur de la réalité virtuelle
État des lieux des métiers dans le secteur de la réalité virtuelle

État des lieux des métiers dans le secteur de la réalité virtuelle

0

La réalité virtuelle est une technologie se démocratisant de plus en plus. Ainsi, de nombreuses entreprises, startup ou particuliers n’hésitent pas à l’utiliser chaque jour pour leurs créations, leur formation ou à des fins de simulation. Cependant, cette technologie nouvelle est en train de révolutionner le monde du travail. En effet, de nouveaux métiers apparaissent pour la réalité virtuelle, et les besoins en main d’oeuvre évoluent de jour en jour.

Cependant, quelques interrogations subsistent : quels sont les besoins des entreprises de la VR ? Quelles compétences sont nécessaires pour travailler dans ce secteur ? Nous avons voulu en savoir plus sur les métiers de la réalité virtuelle et les opportunités offertes en terme de recrutement par la VR en allant à la rencontre de professionnels du secteur. Ces trois acteurs pourront de cette façon nous éclairer sur les métiers à venir dans la réalité virtuelle et nous aider à comprendre leurs besoins sur le marché du travail.

Nous avons ainsi rencontré Nathanaël Brunie, fondateur de la société Metavers 360, créatrice d’expériences 360, Stéphanie Belle de SmartVR, studio entièrement dédié à la production de contenu en réalité virtuelle type jeu vidéo, et Antoine Bernard de la startup Reality, un lab créatif spécialisé dans la réalité virtuelle.

Quelques éléments avant de commencer…

La réalité virtuelle dans le monde de l’emploi n’est pas nouvelle. En effet, son développement est lié à la Conception Assistée par Ordinateur (CAO) et son utilisation se cantonnait principalement à des applications professionnels par des groupes industriels. Néanmoins, depuis 2016 et l’apparition de casques VR, le marché n’est plus seulement réservé aux professionnels mais également au grand public. Les entreprises doivent se réinventer pour séduire leur clientèle, ou pour en cibler une nouvelle.

À l’heure actuelle, nous ne disposons pas de données chiffrées sur l’état du marché de l’emploi de la VR en France. Néanmoins, plusieurs rapports et analyses nous laissent penser que la réalité virtuelle est créatrice de métiers et d’emplois. En effet, selon Edita Bezegova, analyste pour Sopra Steria, la VR pourrait générer plus de 300 000 emplois d’ici 2020 en Europe. Plusieurs pays dont la France pourrait en tirer profit grâce à leur industrie de pointe, qui utilise la VR pour le design car elle apporte un vrai plus pour la créativité.

Autre preuve que les métiers de la réalité virtuelle seront importants dans le futur et que le marché progresse : le rapport de Goldman Sacks. En effet, ce rapport nous indique que le marché de la VR pourra dépasser celui de la télévision dès 2025 ! Cette évolution va dépendre des constructeurs et des développeurs, qui devront impérativement rendre la VR accessible au grand public avec des casques autonomes (tels l’Oculus Quest) puissants et à un prix attractif.

métiers réalité virtuelle

Les compétences requises pour travailler dans la VR

Tout d’abord, il est important de rappeler que pour exercer un métier de la réalité virtuelle, il est nécessaire de disposer de compétences spécifiques pour réussir dans ce domaine. Quelles sont-elles aujourd’hui et comment vont-elles évoluer avec le temps ? Demandons à nos experts leur avis !

Les recruteurs sont à la recherche de candidats autodidactes et qui n’ont pas peur d’apprendre sur de nouveaux logiciels. C’est le cas d’Antoine, qui nous explique que, « comme il n’y a pas vraiment de standard à l’heure actuelle, il faut souvent savoir se débrouiller par soi même ». Un argument que partage Nathanaël. Pour lui, l’employé en réalité virtuelle ou vidéo 360 doit « être à l’aise avec une situation « pionnière » et donc être optimiste ». En somme, faire preuve d’imagination, de créativité et d’instinct.

métiers réalité virtuelle
Stéphanie Belle de SmartVR

Pour exercer un métier dans le domaine de la VR, il est également important d’avoir un esprit ouvert, comme nous l’explique Stéphanie. Pour elle, « peu importe le métier pour travailler sur des projets VR il faut avoir le sens du détail, une adoration pour le travail bien fait, il faut être curieux et persistant et ne pas avoir peur d’inventer, de tester et de se questionner ». Les métiers étant nouveaux, les recruteurs apprécient des profils plus généralistes que spécialisés.

Enfin, il est aussi important d’avoir des bases dans l’informatique dans le cadre d’un studio de création ou dans le cadre d’un créateur de contenu à 360, avoir une base de vidéo classique comme nous l’explique Nathanaël. À noter qu’il est possible d’acquérir ces compétences tout seul ou bien dans une école spécialisée.

Les métiers de la réalité virtuelle

Sur ce point, nos experts sont assez partagés sur la question. Pour Nathanaël, les métiers comme shooters 360°, scénaristes 360°, créateurs et Intégrateurs de sur-couche digitale dans les vidéos 360° sont apparus avec la réalité virtuelle. Antoine nuance cette idée, en nous indiquant que la réalité virtuelle « fait émerger une nouvelle demande dans les métiers de la conception 3D, développeur Unity/UE, développeur web ».

métiers réalité virtuelle
Antoine Bernard de Reality

On peut également citer d’autres métiers comme l’ingénieur en réalité virtuelle, le designer d’environnements immersifs (aussi appelé designer de réalité virtuelle) ou encore le creative technologist. Ce dernier mélange créativité, technologie, marketing et communication et participe au développement d’expériences immersives pour les marques, sans cesse à la recherche de contenu innovant pour leur clientèle. Si vous souhaitez avoir une liste complète des métiers de la VR, rendez-vous ici.

En revanche, la réalité virtuelle n’a pas fait que de créer des métiers : elle a aussi influé sur certains métiers existants. En effet, certains postes comme architecte, programmeur, graphiste ou journaliste ont parfois recours à la réalité virtuelle. On peut également noter que la VR est de plus en plus utilisée par les formateurs pour transmettre leurs savoirs aux apprenants. Comme nous l’explique Stéphanie, « je ne dirais pas que de nouveaux métiers ont émergé mais certains métiers ont évolué, intégrant des compétences spécifiques à la VR ».

Enfin, pour Antoine, il est compliqué de dire si la réalité virtuelle a créée de nouveaux métiers. En revanche, il rappelle qu’il faut avoir une base solide dans les métiers classiques afin de développer en VR. Stéphanie appuie cet argument, en nous expliquant que « les métiers nécessaires pour l’élaboration d’un projet VR sont exactement les mêmes que celles nécessaires pour la création d’un jeu vidéo ».

métiers réalité virtuelle

L’offre de formation pour la réalité virtuelle

Tous nos experts s’accordent à dire que l’offre de formation pour la réalité virtuelle reste encore peu développée en France. Dans certains cas, comme nous l’explique Nathanaël pour la vidéo 360, elle n’est pas suffisante. Pour lui, « il existe très peu de formations spécifiques à ce domaine, que ce soit en technique ou au niveau production ». Cependant, Antoine a conscience que l’offre de formation va évoluer grâce aux besoins des entreprises dans ce domaine.

métiers réalité virtuelle
Nathanaël Brunie de Metavers 360

L’apprenant est donc contraint de passer par une formation classique afin d’entrer dans le monde de la VR… Pour Stéphanie, certaines écoles offrent une bonne formation aux outils de base de la VR : « c’est un bon début quand on arrive dans une team VR, cela permet de bien comprendre comment sont fait les projets ». On peut par exemple citer l’Esiea, Efrei Paris ou l’Institut Image de Chalon sur Saône, qui proposent des formations à la VR. Il est également possible de suivre des cours en ligne en anglais.

D’autres formations moins spécialisées sont également utiles dans le cadre de la réalité virtuelle, dont notamment un Master en immersive design ou une formation en arts graphiques, des formations plus courtes tels qu’un BTS ou un DUT informatique, un diplôme d’ingénieur ou de cinéma, mais aussi des formations liées aux domaines du jeu vidéo, audiovisuel ou trans-média.

Néanmoins, la formation n’est pas toujours le critère indispensable pour les entreprises. En effet, pour Stéphanie, « il s’agit surtout d’une question d’intérêt pour la VR, de projet développés personnellement ». Comme dans tout métier, la réalité du terrain parle plus qu’un diplôme, et c’est à la personne de faire ses preuves en pratiquant afin de devenir excellente dans son domaine.

Est-il facile de trouver des profils pour ce domaine ?

La réalité virtuelle étant une technologie nouvelle, il n’est pas chose aisée de trouver des profils pour les entreprises. Comme nous l’explique Antoine, « nous recrutons de nouveaux profils mais peu de personne ont une expérience significative en réalité virtuelle. Ils ont souvent réalisés 1 ou 2 projets seulement. Nous les formons en stage de fin d’études afin de leur proposer un poste par la suite ».

Cette formation se passe généralement en interne, comme nous l’explique Antoine. Un argument que partage Nathanaël, qui forme ses employés en interne sur le terrain. Cependant, les profils vont au delà des compétences et des diplômes. Comme nous explique Stéphanie, « nous cherchons aussi des vraies personnalités, des passionnés des collaborateurs qui partagent nos valeurs et notre ADN ». Ces recherches ne sont pas aisées, et l’offre reste encore faible malgré une demande croissante.

métiers réalité virtuelle

Et vous, pensez-vous que les métiers liés la réalité virtuelle vont évoluer dans le futur ?