Accueil Casques VR La VR pour redonner la vue aux malvoyants ?
La VR pour redonner la vue aux malvoyants ?

La VR pour redonner la vue aux malvoyants ?

0

La Réalité Virtuelle s’impose de plus en plus comme une technologie majeure. On l’a pensait surtout réservée pour un usage ludique et récréatif. Ses desseins semblent cependant avoir un plus grand impact.

Oui, nous l’avons vu précédemment, elle permet d’étudier le fonctionnement du cerveau ou d’aider à lutter contre le cancer. Aujourd’hui, une nouvelle contribution médicale s’ajoute au domaine de la VR: une aide aux patients ayant des troubles de la vue.

eSight : un projet d’aide aux patients malvoyants ! 

D’après les chiffres de l’OMS, la malvoyance est un mal qui touche près de 250 millions de personnes dans le monde.  eSight Corporation est une entreprise canadienne (Ontario) fondée en 2006 qui a développé un casque aux vertus médicales. L’appareil ne pèse pas plus de 100 grammes, se porte par dessus les lunettes de vue et agit comme une caméra très haute résolution de 21,5 mégapixels.

Comment le casque fonctionne-t-il? Grâce à a caméra, il filme l’environnement. Ce qui est capturé est directement retransmis sur deux écrans OLED, placés devant chaque oeil. Ces écrans projettent une qualité d’image et une latence optimales et adaptées au patient. Une technologie différente mais très proche des casques de réalité virtuelle que nous connaissons donc. Les informations sont enfaite projetées très proches de l’oeil et les lentilles intégrées permettent de donner le sentiment de distance permettant une vision confortable.

Certains patients malvoyants ont des zones rétiniennes encore actives. Celles-ci sont utilisées pour compenser les zones déficitaires et permettent ainsi de, toutes proportions gardées, « redonner la vue » aux patients. Vous n’y croyez pas ? eSight Corporation a présenté le cas de la patiente Yvonne Felix. Yvonne a perdu la vue quand elle était enfant suite à une maladie. En temps normal, sa vision corrigée avoisinne les 1/10: un angle mort bloquerait 98% de son champ de vision. Équipée de l’eSight 3, Yvonne retrouve une vue de 8/10, ce qui est de tout même impresionnant.

Il faut le reconnaître, tous les patients malvoyants ne verront pas leur vue augmentée de 7 points juste par le port de ce bijou de technologie. Les rétines trop endommagées sont encore trop difficiles à traiter. Cependant, l’entreprise avance le chiffre de 80% des patients sur lesquels le casque serait jugé efficace.

Une autre limite cependant le prix: un peu moins de 10 000 dollars. Le produit n’est pour l’instant commercialisé qu’en Amérique du Nord et a été mis entre les mains d’un millier de clients. Les coûts de développement sont en effet prohibits et doivent être compensées. On espère donc que le casque s’écoule rapidement et arrive sur notre marché européen afin que les coûts puissent diminuer afin que tous nos amis malvoyants puissent se l’offrir.