Accueil Apps VR LOU : quand le club de rugby de Lyon se met à la réalité virtuelle
LOU : quand le club de rugby de Lyon se met à la réalité virtuelle
0

LOU : quand le club de rugby de Lyon se met à la réalité virtuelle

0

On connaissait la réalité virtuelle et la réalité augmentée dans les matchs de foot. Pour préparer les arbitres et les aider à ne pas faire d’erreur, pour revoir des actions magnifiques des clubs allemands ou pour pouvoir consulter quelques statistiques sur ce jeune joueur de Monaco sans louper une miette de ces attaques offensives. La réalité virtuelle s’impose comme une technologie tout à fait compatible avec le sport. Aujourd’hui, c’est au tour du Rugby de se mettre à la réalité virtuelle. Et c’est le LOU, le fameux club lyonnais, qui innove et qui propose une amélioration de ses entrainements et un nouveau moyen de faire plaisir à ses supporters.

LOU :  de la réalité virtuelle pour les joueurs et pour les supporters ! 

 La réalité virtuelle aura donc deux objectifs principaux pour le club de Lyon : procurer des entrainements de meilleure qualité aux joueurs et offre une nouvelle expérience aux supporters. C’est une alliance avec la VR-Connection, un regroupement d’une quarantaine d’entreprises, qui permettra au club de dévoiler cette nouvelle technologie. Les premiers prototypes issus de cette collaboration devraient voir le jour sous peu.

La réalité virtuelle devrait permettre aux joueurs de travailler des points tactiques difficiles, de visualiser des situations et des stratégies pour les futurs matchs. Une réelle valeur ajoutée donc. Quant aux spectateurs, ils auront le plaisir d’être plongés dans une mêlée en réalité virtuelle ! Ces expériences nous rappelle l’expérience d’Accenture avec l’équipe anglaise de rugby. L’entreprise avait proposé des analyses statistiques en réalité augmentée aux spectateurs durant les matchs. Également, un autre club français, celui de Clermont-Ferrand, propose des animations VR dans un espace d’exposition qui se situe près du stade. De quoi attirer un public plus large, plus adepte des technologies et pas forcément du sport en première instance.

Et vous, pour quel sport aimeriez-vous avoir des applications en réalité virtuelle ?