Home Apps VR Kiabi et la réalité augmentée pour les enfants
Kiabi et la réalité augmentée pour les enfants

Kiabi et la réalité augmentée pour les enfants

0

La réalité augmentée est une technologie extrêmement addictive. Le jeu Pokémon Go l’a prouvé : tout d’un coup, des millions de personnes se sont précipitées dans les rues de leurs villes pour capturer des créatures en réalité augmentée. Les enfants l’adorent, les geeks l’ont essayé depuis longtemps et les grosses entreprises comme Facebook et Apple sont entrain de l’intégrer dans tous leurs nouveaux projets. La réalité augmentée, comme la réalité virtuelle, capture l’attention. La réalité virtuelle est par exemple utilisée dans les blocs opératoires afin de créer une distraction pour le patient, qui se concentre alors un peu moins sur la douleur d’une opération. Aujourd’hui, c’est la marque de vêtements Kiabi qui décide d’utiliser la réalité augmentée pour occuper … les enfants, qui s’ennuient dans les rayons !

Kiabi : plus d’enfants qui s’ennuient dans les rayons grâce à la réalité augmentée ! 

Visiblement, les enfants qui se plaignent dans les rayons semblait être un problème majeur pour Kiabi. En effet, cela peut décourager les parents de venir acheter des produits dans les magasins. Heureusement, l’entreprise à trouver la solution : les occuper avec des jeux en réalité augmentée. Le nouveau jeu s’appelle Kibi’s et est présent dans 3 magasins à Val d’Europe, Euralille et Angoulême.

Quel est le but du jeu ? Vous donnez une tablette ou un smartphone à l’enfant, et il se balade dans les allées de Kiabi et fait la rencontre de pléthores d’élements en réalité augmentée. Il pourra s’amuser avec les Kibi’s, des personnages rigolos et colorés venus de contrées lointaines. Il faudra combattre le méchant Krad’Zor qui s’amuse à enlever les couleurs des Kibi’s. L’enfant devra alors accomplir des missions, qui demandent l’intervention des parents et qui permettent donc de faire en sorte que l’enfant ne s’éloigne pas. Ce jeu est gratuit et « sera déployé à l’ensemble de notre parc de magasins en France d’ici 2018 si le test mené dans ces trois magasins se révèle concluant », explique Camille Janin, responsables acquisitions & partenariats chez Kiabi.