Home Jeux Les jeux vidéos en VR : une bulle qui va bientôt éclater ?
Les jeux vidéos en VR : une bulle qui va bientôt éclater ?
0

Les jeux vidéos en VR : une bulle qui va bientôt éclater ?

0

La réalité virtuelle est cette technologie dont tout le monde parle. Au départ réservée aux professionnelles et aux « early-adopters » accrocs à la technologie, elle se démocratise peu à peu pour se retrouver dans toutes les mains. Cependant, l’industrie des jeux vidéos en réalité virtuelle n’arrive toujours pas à enregistrer les succès espérés.

Les jeux vidéos en réalité virtuelle: des chiffres décevants ! 

L’Oculus Rift est sorti il y a 5 ans (et le financement avait été un succès majeur sur Kickstarter) et la réalité virtuelle n’a toujours pas explosé. Souvent jugée comme peu aboutie, elle déçoit certains de ses utilisateurs qui vont même jusqu’à à avoir des nausées après le test d’un casque VR. « 80 % des joueurs ont la nausée la première fois qu’ils s’essaient à la réalité virtuelle », estime Samuel Auzols, de Raptor Lab. Aujourd’hui, les ventes de l’Oculus Rift sont estimées à moins de 500 000 exemplaires par an.

Le majeur problème de la réalité virtuelle est le suivant: elle semble très attrayante dans un premier temps mais ne permet pas l’engagement des utilisateurs. On s’amuse lorsqu’on l’essaie pour la première fois mais le facteur renouvellement est peu développé et on finit par se lasser très vite. « C’est le genre de produit que l’on achète, que l’on essaie, puis que l’on range et que l’on ne ressort plus que pour le montrer à ses amis », analyse Gil Doukhan, capital-risqueur chez Iris Capital. Les jeux vidéos ne sont pas encore assez élaborés et leur longueur est beaucoup trop courte pour pouvoir offrir un véritable story-telling à l’utilisateur. Les techniques de production et de création de jeux vidéos ne sont pas encore assez développées pour pouvoir créer des jeux à plusieurs centaines d’heures de jeu.

Cela va-t-il évoluer? « La plupart des grands studios ne se lancent pas trop, car il s’agit encore d’un marché émergent et cela ne vaut pas le coup pour eux de mettre des millions dedans » estime Samuel Auzols. Peut être suffirait-il qu’un géant de la Silicon Valley retrousse ses manches et sorte un jeu qui enregistre un succès phénoménal afin que l’industrie prenne véritablement forme !