Home News La sculpture AR de Jeff Koons vandalisée !
La sculpture AR de Jeff Koons vandalisée !
0

La sculpture AR de Jeff Koons vandalisée !

0

Snapchat a réalisé un partenariat avec le célèbre artiste Jeff Koons afin de recréer ses oeuvres en réalité augmentée et les placer dans des lieux iconiques partout dans le monde. L’une des oeuvres les plus connues est celle du ballon en forme de chien, qui a notamment été placée à Central Park à New York. Une initiative plutôt originale, qui a permis de faire un bon coup de communication pour Snapchat et pour Jeff Koons, mais qui n’a pas toujours été bien accueillie.

En effet, l’artiste Sebastian Errazuriz a décidé de vandaliser l’oeuvre en réalité augmentée avec … des graffitis en réalité augmentée!  Seulement un jour après le lancement de cette opération, l’artiste New-Yorkais et son équipe  CrossLab studios ont décidé d’installer la même oeuvre, au même endroit, en réalité augmentée, mais cette fois-ci couverte de graffitis, pour un « overnight protest ».

Sebastian Erraruriz a décidé de vandaliser virtuellement l’oeuvre de Jeff Koons afin de lancer un débat sur l’appropriation de l’espace virtuel par les marques et les entreprises! 

Ce dialogue est en effet important dans la mesure où la réalité augmentée prend une place de plus en plus prépondérante dans l’espace et dans nos vies quotidiennes. C’est difficile à imaginer pour le moment mais cet espace, qui techniquement n’existe pas, pourra bientôt capter l’attention des utilisateurs et donc être utilisé à des fins de marketing et de communication.

La protestation de l’artiste ne fait donc en aucun cas référence à l’oeuvre en elle-même et le débat n’est pas de savoir si cette sculpture peut être qualifiée comme étant une oeuvre d’art ou non (ce qui est un autre débat, qui lui aussi suscite beaucoup de discussions).

L’ariste parle « d’invasion » par les entreprises de modélisation en 3D. Pour lui, il est important de savoir si nous voulons, ou non, donner notre espace virtuel et public à des entreprises. Qu’en pensez-vous?