Accueil News iGreet : une startup bulgare lance une plateforme AR
iGreet : une startup bulgare lance une plateforme AR
0

iGreet : une startup bulgare lance une plateforme AR

0

Aujourd’hui nous nous rendons dans une région du monde qui n’est pas particulièrement connue pour ses startups mais plutôt pour ses yaourts. C’est à Sofia, en Bulgarie, que la jeune pousse iGreet a établi ses locaux. La startup technologique a annoncé en Août 2017 avoir lancé scan AR, une plateforme de réalité augmentée qui permettrait aux entreprise de créer leurs propres campagnes de réalité augmentée en intégrant du contenu multimédia sur les cartes de visite de leurs employés, mais également sur des catalogues, sur des posters, et sur les packagings des produits. « L’intérêt des géants de la technologie partout dans le monde pour la réalité augmentée nous indique un sérieux potentiel de croissance dans ce segment. Notre but est de se positionner en tant que développeur d’une plateforme universel qui permettrait à tous de prendre avantage de cette technologie prometteuse » a notamment déclaré Vicho Dimitrov, le fondateur d’iGreet. « Nous prévoyons de graduellement introduire scanAR sur le marché international également » rajoute-t-il dans sa déclaration. Des ambitions internationales qui sont les bienvenues !

iGreet propose aux entreprises de projeter du contenu en réalité augmentée sur les cartes de visite, de remerciements, les prospectus et les packagings produits! 

La réalité augmentée est en effet une technologie qui suscite l’intérêt des foules et qui permet l’engagement. Souvenez vous du succès énorme de Pokémon Go et de la masse d’utilisateurs que le jeu avait réussi à capturer en un temps record. C’est bien cette force d’attraction que les fondateurs d’iGreet essaient de capter et de vendre aux entreprises, qui, pour beaucoup, ont déjà pris conscience de tout le potentiel marketing que peut offrir la réalité augmentée.

Quel est le business model d’iGreet? La jeune pousse d’Europe de l’Est réalise des cartes postales et de remerciements grâce à la réalité augmentée. Le concept a du potentiel et à déjà suscité l’intérêt de nombreux investisseurs. Le fonds de Venture Capital Eleven et le businessman américain Tim Draper font partie de ces acteurs qui ont investi dans cette jeune startup ambitieuse.