Home Dossiers Les hackers adorent la réalité augmentée
Les hackers adorent la réalité augmentée
0

Les hackers adorent la réalité augmentée

0

La réalité augmentée est une technologie qui se développe de plus en plus. Fini l’univers de Pokémon Go, des filtres Snapchat et des stories Instagram avec des filtres en forme de licorne ou d’arc en ciels. La réalité augmentée s’ouvre au monde informatique et la dernière sortie d’Apple, l’ARKit, a permis d’ouvrir la porte aux développeurs du monde entier qui peuvent maintenant créer des Apps AR beaucoup plus facilement et beaucoup plus rapidement. De plus, on le sait maintenant, la réalité augmentée constitue un formidable outil de collecte de données. Et c’est là que les choses deviennent intéressantes pour le monde des hackers et des cyberpirates. Si vous arrivez à vous introduire dans une App AR à succès, alors il se pourrait bien que vous mettiez la main sur des données plutôt précieuses. Nous avons déjà vu plusieurs hackers s’introduire dans Pokémon Go pour y introduire des malwares.

Également, il est facile d’insérer ses propres éléments de réalité augmentée dans une App. Et si entre deux Pokémons vous auriez des images violentes, pornographiques ou de propagande qui s’afficheraient en réalité augmentée sur l’écran de votre smartphone ou de votre tablette? Le scénario n’est pas fictif !

La réalité augmentée pourrait bien devenir la cible privilégiée des hackers qui chercheraient à obtenir de précieuses données et à placer des images AR frauduleuses dans les champs de vision des utilisateurs ! 

La réalité augmentée est une technologie encore assez jeune et nous ne sommes pas encore certains quant au degré de sécurité qu’elle offre à ses utilisateurs. Des géants technologiques comme Snap enregistrent énormément de vos données lorsque vous utilisez l’application Snapchat. Que se passerait-il si quelqu’un mettait la main sur ces données?

Les tromperies potentielles sont nombreuses. Il serait facile de placer des fausses indications en  réalité augmentée dans les GPS AR ou encore, et cela serait beaucoup plus grave, dans les logiciels de réalité augmentée qu’utilisent l’armée pour entraîner ses soldats et pour leur fournir des informations lorsqu’ils sont sur les champs de combats. Également, les Google Glass et autres casques AR sont énormément utilisés dans le monde professionnel. Ils collectent alors de précieuses informations sur les entreprises et leur fonctionnement. Et beaucoup de personnes pourraient avoir envie de mettre la main sur ces informations.