Home Caméras 360° On a retrouvé des Google Glass dans des usines !
On a retrouvé des Google Glass dans des usines !

On a retrouvé des Google Glass dans des usines !

0

Les Google Glass c’est cette invention qui aurait du être magnifique. Avant leur sortie, tout le monde en parlait, tout le monde en rêvait, tout le monde en voulait. Le géant américain aurait du une fois de plus frapper un grand coup et sortir un produit incroyable. On imaginait déjà les rues des plus grandes capitales du monde remplis de Google Glass.

Seulement, il faut le dire, ce produit a été un flop total. Google a même stoppé la production et la vente des Google Glass en 2015. Seulement, contrairement à ce qu’on avait pu penser, le produit n’a pas été totalement été abandonné. Les brevets, la technologie et les ressources humaines ont été sauvegardés et Google a pivoté. Il semblerait que les lunettes de réalité augmentée se soient tournées vers un nouveau public.

 

Des Google Glass pour faciliter le processus de production dans les usines!  

Eh oui, Google n’a pas totalement abandonné le projet. Plus de B2C mais du B2B pour cette fois puisque le produit doit être destiné aux entreprises, et plus précisément à leurs usines. Une possibilité pour les ouvriers de consulter de la documentation sans quitter l’atelier de production. Également, les Google Glass permettent une meilleure modélisation de certaines pièces qui n’ont alors pas besoin d’être déplacées physiquement. Aussi, la possibilité de scanner le numéro de série d’une pièce afin d’en identifier tous les composants. Un gain de temps et de production donc.

Il semblerait que Tesla, Boeing et General Electrics soient également intéressés par ces Google Glass et mèneraient des tests pour juger leur efficacité. Des clients prestigieux en ligne de mire pour un objet qu’on pensait mort et enterré. Google ne cache pas son plaisir et son projet « Glass At Work » comprend une longue liste de clients : des professionnels en médecine, aux usines de montage, aux employés de maintenance, aux commerciaux, aux administrateurs IT, aux musées et institutions culturelles, aux entreprises de production d’énergie, etc.