Accueil News Apple investit près de 390M$ dans Finisar
Apple investit près de 390M$ dans Finisar
0

Apple investit près de 390M$ dans Finisar

0

Décidément, il semblerait qu’Apple n’ait pas fini d’investir dans la réalité augmentée. L’entreprise de la Silicon Valley vient en effet d’investir un large montant dans Finisar, qui est le fabricant de scanners à laser qui sont notamment utilisés dans l’iPhone X. Finisar cherche à doubler ses moyens de productions et est très engagé dans la fabrication des composants internes des caméras de réalité augmentée.

Cet investissement, d’un montant de 390 millions de dollars, n’est pas le premier. C’est le deuxième et il est enfaite réalisé par le fonds de manufacture d’Apple, qui s’élève à 1 milliard de dollars. Le fonds avait notamment investi la somme de 200 millions de dollars dans les usines de productions de lunettes de Corning en Mai 2017. Pour rappel, le fonds avait été lancé après que le président des États-Unis Donald Trump est pressé les entreprises américaines à investir dans les emplois de production sur le territoire américain. Ce plan faisait notamment partie de son programme « America First ».

Apple décide de doubler la mise et investit un montant proche de 400 millions de dollars dans Finisar, qui s’occupe de produire des lasers pour le nouvel iPhone X.

Finisar est l’un des deux fournisseurs d’Apple en ce qui concerne les lasers qui émettent dans des surfaces vides. C’est VSEL Technology qui est utilisé pour créé le système « TrueDepth » de la caméra de l’iPhone X. C’est ce système qui vous permet notamment de profiter de la caractéristique de reconnaissance faciale mais également des nouveaux « animojis » qui bougent selon vos expressions faciales.

Ces fonds vont notamment permettre à Finisar d’accélérer ses efforts en terme de Recherche & Développement mais également à produire la technologie VCSEL à une cadence plus rapide. L’entreprise a notamment annoncé la semaine dernière avoir acheté plus de 7 hectares d’usines à Sherman dans le Texas. Ces usines seront opérationnelles avant le milieu de l’année 2018.