Accueil Apps VR Conseils d’experts : comment créer une bonne expérience VR ?
Conseils d’experts : comment créer une bonne expérience VR ?

Conseils d’experts : comment créer une bonne expérience VR ?

0

Après avoir vu comment choisir un bon casque VR et une bonne caméra 360, il est maintenant temps de s’intéresser à la création d’une expérience VR. Concevoir une expérience VR n’est pas forcément chose aisée, surtout si l’on ne dispose pas des bases nécessaires du processus de création. La production d’une expérience en réalité virtuelle nécessite quelques prérequis pour un résultat final à la hauteur des espérances.

Pour vous aider dans la conception de votre expérience VR, 360natives est parti à la rencontre de 3 experts dans la création d’expériences VR : Jonathan Tamene de BackLight, Philippe Boivineau d’AMAP Production et Clément Guilloton d’Okio Studio.

expérience VR

Jonathan est le co-fondateur de BackLight, un studio créant des expériences interactives depuis 2008. D’abord orientés vers les films d’animation, BackLight s’est spécialisé dans la Réalité Virtuelle dès 2014. Il est devenu ainsi l’un des leaders européens dans la création de contenu VR.

 

 

expérience VR

Philippe est le fondateur d’AMAP Production, une société de production audiovisuelle spécialisée dans le digital et la réalité virtuelle. Elle conseille les entreprises et créée du contenu « Visuel » impactant notamment du contenu Vidéo, Digital, et en Réalité Virtuelle, Réalité Mixte & Réalité Augmentée.

 

 

expérience VR

Clément est producteur au sein d’Okio Studio, une société de production spécialisée dans la création de contenus immersifs. Ce contenu est destiné pour la fiction, la publicité et le documentaire. Avec plus de 30 projets, Okio est un studio reconnu dans le monde entier pour ses créations en VR.

 

Les éléments à prendre en compte lors de la création d’une expérience VR

Plusieurs éléments sont à prendre en compte lors de la création d’une expérience VR. Tout d’abord, comme nous le dit Philippe, il est nécessaire de déterminer le niveau d’immersion et d’interaction souhaitée. Un élément que partage Jonathan, qui ajoute que « le support et la façon dont on va faire vivre l’expérience est probablement un des critères principaux pour commencer à réfléchir sur son scénario ». Pour Clément, il est important de se poser la question de l’utiliation la VR pour son projet plutôt qu’un autre procédé de création.

De plus, il est important de se questionner sur la place du spectateur dans l’expérience VR. En effet, comme nous le dit Clément, « Un film VR plonge le spectateur dans un espace à 360° où il a une vraie liberté de choisir ce qu’il veut regarder à un instant T. Dès lors il est important de trouver un moyen d’amener le spectateur à regarder là où on le souhaite afin qu’il puisse suivre l’histoire qu’on lui raconte ». Pour Philippe, il est important de choisir si le spectateur sera au cœur de l’action ou s’il sera placé à des points de vue particuliers.

Bien entendu, au moment de créer son expérience VR, il est important de choisir quel type de technologie choisir : une vidéo à 360° ou une modélisation 3D. En effet, selon la technologie choisie, l’approche, la narration, le rendu graphique et les possibilités ne seront pas les mêmes, tout comme les contraintes techniques (comme le roomscale par exemple). A noter que même selon le type de casque VR utilisé, l’expérience sera différente. Cette donnée va donc impacter le processus de création.

Enfin, d’autres éléments comme le son et la spatialisation sont à prendre en compte. Dans tous les cas, comme dirait Clément, il est nécessaire de voir la VR « comme un moyen de raconter une histoire d’un point de vue différent pour le spectateur, mais que l’essentiel reste l’histoire ».

expérience VR

C’est à l’auteur de déterminer le type qui convient le mieux pour sa création, ici une vidéo 360

Le temps nécessaire à l’élaboration d’une expérience VR

Pour ce critère, tous nos experts s’accordent à dire que la conception d’une expérience VR est assez longue. Cependant, beaucoup d’éléments peuvent entrer en compte dans l’estimation du temps nécessaire pour un projet. En effet, selon Jonathan, « la durée de production d’une expérience VR varie énormément en fonction des sujets traités, des budgets, ainsi que des délais parfois imposés ».

De plus, d’après Philippe, « la durée de production dépend beaucoup du degré de préparation. Plus une idée est définie et précisée en pré-production, plus le projet devient concret sur papier ». Ainsi, un projet moins préparé nécessite une réécriture ou adaptation au tournage, ce qui va allonger le temps de création. Clément ajoute que dans le cadre d’une conception d’un film en VR, des éléments comme l’écriture, le développement du projet, le tournage, la durée du film ou la technologie utilisée feront varier la durée de création.

Pour vous donner un ordre d’idée, les derniers projets conçus par Okio Studio ont nécessité 1 an/1 an et demie de travail. Concernant les expériences développées par BackLight, elles exigent en moyenne entre 3 et 6 mois de travail, ce qui représente une quantité de travail conséquente.

expérience VR

Une expérience VR peut nécessiter un temps de création entre 3 mois et 1 an et demie

Le matériel nécessaire pour créer son expérience VR

Autre élément à prendre en compte lors de la création d’une expérience VR : le matériel requis. Ce dernier va varier selon l’expérience que l’on souhaite créer et la technologie utilisée. Pour les expériences 3D, les outils nécessaires sont avant tout des logiciels de modélisation. Pour « créer une expérience VR », Jonathan nous conseille le logiciel Unreal Engine. D’autres programmes comme 3D studio Max, Zbrush, Photoshop ou encore Substance Painter sont utilisés pour la création des modèles 3D.

Quant aux vidéos à 360°, le matériel va dépendre de la qualité de vidéo souhaitée ou de l’envergure du projet. Les caméras diffèrent mais le résultat est le même : assembler plusieurs images pour en obtenir une vidéo à 360 degrés. Deux solutions s’offrent à vous : une caméra 360 ou plusieurs caméras classiques sur un rig. Une caméra 360 vous permet notamment de prévisualiser vos vidéos et de gagner du temps au montage. En revanche, elle est moins sensible à la lumière qu’une caméra classique.

De plus, comme nous le rappelle Clément, il ne faut pas négliger la prise de son dans une expérience VR. Aujourd’hui, des micros captant le son à 360 degrés (dits ambisoniques) sont vendus dans le commerce. Enfin, comme pour la modélisation en 3D, il est nécessaire de se doter de se doter d’une suite logicielle pour assembler les images captées à 360 (comme Mystika VR ou Autopano), les monter et concaténer le son.

expérience VR

Le microphone ambisonique, l’accessoire idéal pour vos vidéos en 360

Les étapes de la création d’une expérience VR

Première étape dans la création d’une expérience VR : l’écriture. Cette étape est importante car elle définit le film, ses enjeux, les points à mettre en avant et l’esthétique choisie. Une idée partagée par Jonathan. Selon lui, il est important de définir de ce que l’on veut raconter et/ou faire vivre au spectateur. Viennent ensuite le scénario et le storyboard. Dans le cadre d’une modélisation en 3D, on ajoute des concepts arts, du game design et un prototype.

Dans le cadre d’une réalisation de vidéo en 360, il faut aussi constituer une équipe et choisir le matériel nécessaire. Ces éléments constituent la préparation du tournage. Pour Philippe, en plus de la préparation du tournage, il est important de repérer le lieu de tournage à l’avance. Ce repérage permet notamment de contrôler touts les axes du décor.

S’en suit le tournage, dont la durée dépend de la complexité ou non du projet, puis la postproduction. Cette étape consiste à effectuer un assemblage des images (ou « stitching »). L’objectif final est d’immerger le spectateur dans une véritable « bulle » à 360 degrés. Il est aussi nécessaire de monter les vidéos capturées, en y ajoutant des effets visuels ou du son.

expérience VR

Le montage, une étape importante dans la création d’une expérience VR

Les intervenants et métiers nécessaires à la réalisation d’une expérience VR

Pour ce dernier point, nous tenons à préciser que la liste d’intervenants n’est pas exhaustive. En effet, leur nombre varie en fonction de la complexité d’un projet et des besoins de production. Néanmoins, nos experts ont tenu à réaliser une liste assez complète qui englobera la majorité des acteurs. Pour Philippe, il est nécessaire de s’attacher les services d’un producteur ou d’un réalisateur pour définir le projet de film, d’un opérateur camera VR capable de détecter les problèmes à la prise de vue et d’un monteur pour vidéos 360.

Une liste que partage Clément, qui mentionne aussi des comédiens, un intervenant pour la lumière, la décoration et pour le son (une régie). Pour la post production, un film en VR peut nécessiter un superviseur sur le tournage, monteur, équipe VFX pour l’image, mais aussi un ingénieur du son, monteur son ou mixeur 360°. Une équipe qui s’occupe de développer une application intégrant un player 360, le son spatialité, les éventuelles interactions dans le cas d’un projet interactif, le menu peut aussi être utile.

Pour la modélisation en 3D, il est nécessaire, selon Jonathan, d’avoir dans son équipe un chef de projet, un directeur artistique ainsi que des artistes. On peut aussi mentionner les animateurs, les setupeurs, les développeurs, les testeurs ou les ingénieurs. En effet, ces derniers sont utiles en cas de problématiques techniques, ou du matériel spécial qui vient compléter l’expérience.

expérience VR

Il est important de s’entourer d’une équipe complète pour la réalisation de son expérience VR

Et vous, quels conseils donneriez vous pour les personnes souhaitant créer leur propre expérience VR ?