Accueil Casques VR Microsoft présente ses nouveaux contrôleurs pour VR
Microsoft présente ses nouveaux contrôleurs pour VR

Microsoft présente ses nouveaux contrôleurs pour VR

0

Le marché les attendait, Microsoft la fait. L’entreprise de Bill Gates a enfin sorti des contrôleurs pour la réalité virtuelle. Les utilisateurs avaient jusque là le choix entre les contrôleurs de HTC Vive et d’Oculus Rift, tous deux vendus à des prix très élevés. Ce nouveau produit représente une étape de plus dans la conquête du marché de la réalité virtuelle par Microsoft. En effet, l’entreprise a déjà sorti une plateforme, Windows 10 Creators, de réalité virtuelle et augmentée qui peut être utilisé avec un nombre important d’accessoires. Point important : il semblerait que les nouveaux contrôleurs affichent un prix beaucoup plus abordable que la moyenne du marché. Bravo Microsoft !

Les contrôleurs de Microsoft seront beaucoup moins chers que les contrôleurs des concurrents HTC Vive et Oculus Rift !

Un premier bon point que l’on remarque d’entrée de jeu: ils sont sans fil et permettent donc une meilleure jouabilité et un certain confort de l’expérience utilisateur. Également, les contrôleurs seront équipés directement d’un système de reconnaissance des mouvements. Pas d’accessoires à installer dans la pièce donc. Ils disposeront d’une panoplie importante de boutons qui permettent de nombreuses actions et sélections. De manière général, ce produit semble plus complet que ceux qui ont été conçus par les concurrents.

Il semblerait que l’utilisation soit à la fois ergonomique et intuitive. Sans surprise, le design est très proche des contrôleurs de la concurrence. Cependant le prix sera beaucoup plus agréable. Par exemple, nous verrons avant la fin de l’année l’arrivée d’un pack, comprenant un casque Acer et des contrôleurs Microsoft, qui coûtera seulement 370 euros. Ces contrôleurs pourront être utilisés avec les casques VR de toutes les gammes et des ordinateurs qui n’ont pas une puissance exceptionnelle. Un pas de plus vers la démocratisation de la réalité virtuelle? Nous attendons avec impatience les réponses des concurrents américains Oculus et taïwanais HTC.