Accueil Dossiers Les casques VR seraient encore moins populaires que les objets connectés
Les casques VR seraient encore moins populaires que les objets connectés
0

Les casques VR seraient encore moins populaires que les objets connectés

0

Le marché des casques de réalité virtuelle bouge rapidement mais seulement les casques les moins chers se vendent. Une technologie aux multiples opportunités mais qui a encore du mal à convaincre le marché des particuliers, qui ne sont encore prêts à dépenser plus de 100 euros pour s’offrir un casque de réalité virtuelle qu’ils n’utiliseront jamais. Les analystes d’IDC sont formels et ont écrit un long rapport sur le marché de la réalité virtuelle au premier trimestre de l’année 2017: près de deux tiers des achats de casques VR concerneraient les casques Samsung Gear VR et le Google Daydream View, s’appuyant sur des écrans externes. Le restes des casques VR complèterait le dernier tiers.

Les casques VR et AR ne rencontrent pas le succès espéré car le marché des particuliers préfèrent découvrir et profiter de ces technologies au travers de l’écran de leurs smartphones et de leurs tablettes ! 

Si la croissance des ventes de casques VR et AR est bien réelle, elle est encore loin d’être satisfaisante en terme de chiffres absolus. Le marché des particuliers apprécie la réalité virtuelle et la réalité augmentée … mais au travers de leurs smartphones et de leurs tablettes. Par exemple, Pokémon Go a été en majeure partie un succès du fait que tous les possesseurs de smartphones pouvaient  jouer. Et l’effet de réseau à créer un effet boule de neige.

Personne, parmi les particuliers, n’a envie de dépenser des milliers d’euros pour s’offrir un casque de réalité virtuelle. Les jeux vidéos ne sont pas encore assez aboutis et les films en réalité virtuelle sont courts et donnent parfois la nausée. Les technologies de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée ne sont pas encore assez matures pour engager des investissements. Cependant, cela est différent pour le monde professionnel. Les entreprises utilisent de plus en plus ces technologies pour leur marketing et leur centre de production. Dans ce cas là, le jeu en vaut la chandelle.