Home News Bravo : quand la VR veut mettre un terme au cancer du sein
Bravo : quand la VR veut mettre un terme au cancer du sein
0

Bravo : quand la VR veut mettre un terme au cancer du sein

0

La réalité virtuelle c’est marrant quand on se balade dans l’univers de notre jeu vidéo préféré à l’assaut de créatures complètement délirantes. La réalité virtuelle c’est rigolo quand on regarde un film d’horreurs avec nos amis. La réalité virtuelle c’est sympathique quand on peut voir de magnifiques paysages depuis notre salon. La réalité virtuelle c’est de la distraction. La réalité virtuelle c’est gentil. La réalité virtuelle c’est un passe-temps pour les gens qui n’ont pas de problèmes. La réalité virtuelle, ça n’apporte finalement pas beaucoup de réponses aux grands problèmes de la vie : guerres, pauvreté, sécheresse, écologie, cancer et autres maladies.

Ah bon ? Non, vous répondront les scientifiques de l’université de Cambridge. Figurez vous qu’un groupe d’homme, de l’autre côté de la Manche, s’attèle à une mission d’une toute autre importance : reconstituer des tumeurs cancéreuses en réalité virtuelle afin de procéder à des analyses cellulaires détaillées. Le résultat ? Des traitements plus efficients et peut être la fin du cancer du sein. On applaudit.

casque vr

L’analyse des cellules liées au cancer du sein

 

On avait entendu parler de la possibilité de voir un cerveau humain en réalité augmentée, on a maintenant la possibilité d’étudier des cellules cancéreuses en réalité virtuelle. On remercie ces 13 spécialistes de l’université de Cambridge qui, en reconstituant  des tumeurs en 3D, donnent une visée extrêmement positive à une technologie qui a parfois été critiquée pour son aspect jugé trop « divertissant » et pas assez « engagé ».Le chef de meute de cette équipe de scientifiques, Greg Hannon, s’explique : « Notre objectif est de créer une carte interactive et fidèle des tumeurs en 3D pour que les scientifiques puissent ‘entrer dedans’ en réalité virtuelle et l’analyser avec une grande précision ». Une observation à plusieurs, en simultané, par des scientifiques des 4 coins du monde avec des diagnostics toujours plus pointus. Plus besoin de se déplacer sur un autre continent pour obtenir de nouveaux avis sur des cas difficiles à juger donc.

On notera que les observations actuelles, en 2 dimensions, des tumeurs cancéreuses, sont assez difficiles et offrent trop peu de détails pour des experts souhaitant délivrer des diagnostics renseignés et de qualité à leurs patients. Les scientifiques ne se mentent pas quant à leurs objectifs : « [Nous espérons] trouver des milliers de petits bouts d’information concernant chaque cellule d’une tumeur — des cellules cancéreuses aux cellules immunitaires — afin de découvrir lesquelles se trouvent à côté, comment elles interagissent entre elles ou encore comment elles s’unissent pour permettre aux tumeurs de croître. »

Et vous, quel est le projet colossal que vous souhaiteriez mettre en place grâce à la réalité virtuelle ?