Accueil Apps AR Startup du mois : Avec Bloc in Bloc, l’AR au service du bâtiment !
Startup du mois : Avec Bloc in Bloc, l’AR au service du bâtiment !

Startup du mois : Avec Bloc in Bloc, l’AR au service du bâtiment !

0

Chaque mois, retrouvez une startup qui a marqué l’actualité des technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Ce mois-ci, direction la région nantaise pour découvrir une société qui oeuvre pour intégrer l’AR à la filière du bâtiment : Bloc in Bloc.

Depuis le jeu mobile Pokémon Go, la réalité augmentée est désormais accessible à tous et dans de nombreux secteurs. Parmi eux, le secteur du BTP, qui est en recherche constante d’innovations pour optimiser les délais et les coûts. Pour aider à cela, découvrons aujourd’hui la startup Bloc in Bloc, qui propose des solutions en réalité augmentée sous forme de maquettes numériques !

360n : Pouvez-vous vous présenter et nous en dire un peu plus sur Bloc in Bloc ?

Créée fin 2016, par Laurent Bartholomeus et Eric Pelherbe, Bloc in Bloc, est une start-up nantaise. L’application Bloc in Bloc superpose la maquette numérique à une réalité. Nous apportons une réponse innovante à la filière du BTP, grâce à nos solutions de réalité augmentée, appuyée par une plateforme SAAS. 15 Milliards d’euros, c’est le coût de la non-qualité dans le secteur du BTP. Lorsque nous voulons vendre, exécuter ou maintenir un ouvrage, l’outil de référence, reste encore trop souvent le papier.

Parmi les solutions misent place par la filière, il y a le BIM. Il s’agit du Building Information Modeling, c’est une nouvelle méthode de travail, qui permet aux acteurs d’un chantier de collaborer sur une même maquette numérique. Or, par manque d’outil simple, efficace et dédié aux usages métiers, la maquette n’arrive pas sur site, c’est pourquoi nous avons créé Bloc in Bloc.

Nos solutions s’appliquent sur l’ensemble du cycle de vie d’un ouvrage. Le bloc promotion, permet à l’utilisateur de visualiser l’intégration de son projet sur site et de le faire mieux comprendre aux acteurs techniques. Le bloc construction apporte une traçabilité de l’édifice, lors de sa construction, par ses modules de contrôle d’avancement, de réservation et d’annotation. Enfin, le bloc maintenance, donne des informations sur le bâtiment construit aux intervenants.

Pour développer nos solutions, nous nous appuyons sur l’expertise de notre équipe, issue du monde du numérique et du bâtiment. Aujourd’hui, Bloc in Bloc compte six salariés.

bloc in bloc

L’équipe Bloc In Bloc, avec Laurent Bartholomeus (2e à gauche) et Éric Pelherbe (debout, 3e à droite)

360n : Pouvez-vous nous en dire plus sur les expériences immersives que vous proposez ?

La réalité augmentée mixte, développée par Bloc in Bloc, est son cœur de l’innovation. C’est grâce aux technologies ARKIT et ARCore, qu’il est possible d’observer, depuis une tablette Apple ou Android, le futur bâtiment dans son environnement réel, en réalité augmentée mixte.

Il est également possible de visionner cette réalité augmentée mixte depuis les lunettes HoloLens de Microsoft. Par exemple, l’outil Bloc in Bloc permet de voir les différents réseaux (électrique, eaux…)  d’un faux plafond en virtuel et d’identifier leur nature. En parallèle, nous proposons aussi des solutions immersives en réalité virtuelle avec les casques VR HTC Vive et Lenovo.

360n : A qui s’adressent-elles ?

Pour le bloc promotion, nous collaborons avec les promoteurs immobiliers et les sociétés foncières. De plus, pour le bloc construction, nous travaillons notamment avec des constructeurs, des contractants généraux et des bureaux d’études.

Nous avons cumulé de nombreuses références, lors de la première année : une plateforme logistique en région parisienne, une tour à la Défense, un cinéma à Marseille…

bloc in bloc

360n : Comment ces expériences ont été mises au point ?

C’est en échangeant avec les différents intervenant de l’acte de construire, que nous avons pu lister les différentes difficultés auxquelles ils étaient souvent confrontés. De cette analyse, nous avons pu développer l’expertise Bloc in Bloc, pour répondre à ces enjeux métiers. Pour preuve de l’engouement autour de l’innovation, lors du DIMS 2018 avec le réseau IMA, Bloc in Bloc a reçu le trophée innovation digitale 2018, elle faisait aussi partie des 32 finalistes sélectionnés par la RATP, lors du Vivatech 2018.

En septembre 2018, Bloc in Bloc a rejoint l’accélérateur, ADN Booster, afin de se challenger et de poursuivre son développement en s’appuyant sur les expertises extérieures.

360n : Qu’apporte cette solution par rapport à des méthodes plus classiques ?

Avec la réalité mixte, on est capable, à partir de lunettes ou d’une tablette, de venir superposer la maquette numérique sur site. Les bénéfices pour nos clients sont nombreux : l’application Bloc in Bloc facilite l’accès à la maquette BIM sur site, apporte une aide précieuse à la décision, améliore la traçabilité de l’ouvrage et des matériaux posés, réduit les malfaçons sur chantier et augmente la productivité en anticipant les erreurs.

Aussi, la solution permet de valoriser l’intégration d’un projet sur site et de ce fait améliore la compréhension du projet par les acteurs techniques et riverains. En facilitant l’accès à la maquette BIM et aux données qu’elle contient, les acteurs pourront optimiser les opérations d’auto-contrôle, en les rendant plus prédictifs et donc réduire le coût de la non-qualité.

bloc in bloc

360n : Quels sont les projets futurs de l’entreprise ?

Bloc in Bloc vise à devenir un acteur majeur dans l’exploitation de la maquette numérique sur site, dans le secteur du bâtiment. Nous souhaitons développer nos solutions sur de nouveaux supports, telles que les lunettes Magic Leap. Enfin, nous ambitionnons un premier déploiement de nos solutions à l’international.

360n : Un dernier mot à dire pour nos lecteurs ?

Bloc in Bloc se développe au sein de l’écosystème Unik, regroupant les acteurs innovants de l’immobilier, l’habitat et de la construction, ce qui a permis de faire émerger la French PropTech. Bloc in Bloc est co-fondatrice du mouvement. La French PropTech, c’est aujourd’hui 130 adhérents, rejoignez-nous !

bloc in bloc

Et vous, pensez-vous que la réalité augmentée peut apporter une valeur ajoutée dans le BTP ?