Accueil Apps VR « Grâce à la VR, je n’ai plus peur de l’avion »
« Grâce à la VR, je n’ai plus peur de l’avion »
0

« Grâce à la VR, je n’ai plus peur de l’avion »

0

Vous tremblez quand vous passez près d’un aéroport. Il vous arrive de sangloter lorsqu’on vous parle d’un Paris – Rio ou d’un Berlin – Caracas. Vous ne parlez plus à votre meilleure amie devenue hôtesse de l’air. S’envoler dans les airs ? Plutôt mourir brûlé vivant. Vous avez peur de l’avion et vous le savez, cela ne changera jamais. Ni le psy, ni l’hypnotiseur, ni le marabout du village n’ont pu résoudre ce problème inscrit dans votre ADN depuis votre plus tendre enfance. Cependant, il se pourrait que la réalité virtuelle vous apporte une solution de qualité et fasse de vous un globe-trotter chevronné. Et c’est la startup peurdelavion.fr qui s’occupe de vous !

L’avion n’est plus un problème grâce aux stages de peurdelavion.fr ! 

Nicolas Coccolo est un ancien pilote de l’armée de l’air qui travaille maintenant dans le civil. La peur de l’avion, il en entend parler tous les jours. Il a donc décidé de mettre en place un stage en trois étapes, ainsi qu’une application. La première étape vise la rationalité : il détaille les caractéristiques techniques de l’appareil, explique la formation des pilotes et argumente pourquoi un crash n’est que très très peu probable. La deuxième étape est plus personnelle et vise une approche psychologique pour comprendre d’où vient cette peur.

La troisième étape, celle qui nous intéresse, comporte un casque VR. L’expérience recréé un vol, du décollage à l’atterrissage, en réalité virtuelle. Pour l’instant, la version est « safe » et recréé l’expérience d’un vol sans incidents. Nicolas Coccolo précise qu’il travaille sur une version avec des incidents et différents paramètres (vol au dessus de l’eau, avec des perturbations etc) selon les peurs spécifiques de l’utilisateur. Ainsi, la personne peut revivre toutes les conditions d’un vol et prendre le temps d’analyser son environnement à l’aune des informations reçues pendant les deux premières étapes. Une simulation sans les dangers, qui constitue probablement une nouvelle étape vers votre prochain vol pour San Francisco !