Home Casques AR L’armée de l’air australienne se penche sur la réalité augmentée
L’armée de l’air australienne se penche sur la réalité augmentée
0

L’armée de l’air australienne se penche sur la réalité augmentée

0

Le secteur militaire entend bien tirer profit des nouvelles technologies. L’armée australienne s’intéresserait ainsi à la réalité augmentée et en particulier au casque Hololens de chez Microsoft.

Cette démarche a été lancée entre l’armée australienne et la branche locale du groupe Saab, spécialiste de l’aéronautique. Ces derniers ont ainsi fait une démonstration en octobre dernier du potentiel offert par la réalité augmentée en particulier pour la stratégie ou encore l’entraînement.

armée australie

Apprendre à mieux réagir face à la menace

Leo Davies, chef dans l’armée de l’air australienne, déclare : « La technologie de réalité augmentée se développe et cette démonstration va sensibiliser et augmenter l’intérêt pour celle-ci et sur comment elle peut être utilisée et adaptée pour des applications dans le secteur de la Défense ? »

De même le casque permettra des sessions d’entraînements où les utilisateurs du casque pourront partager une expérience interactive où le monde réel sera couplé à des images digitales sous forme d’hologramme.

Kevin McDonald, scientifique militaire, ajoute : « Les technologies AR du Hololens pourront aider les soldats australiens à mieux réagir face à la menace. Les scénarios et simulations proposés montrent l’utilité que cette technologie peut avoir sur notre prise de décision et notre comportement dans certaines situations. »

armée australie

Toute cette démarche fait partie du plan Jericho visant à faire basculer l’armée australienne dans les nouvelles technologies. En plus de l’armée de l’air, l’Australie étudie d’autres casques AR pour le secteur de la défense avec le ARC4.

Cette initiative n’est pas sans rappeler celle de l’armée de l’air israélienne qui équipait ses pilotes avec un casque AR afin d’optimiser leur efficacité et leur façon de viser des cibles.

Microsoft entend en tout cas profiter du savoir faire de Saab afin de développer ses applications en matières d’aéronautique. Dean Rosenfield, directeur exécutif pour Saab Australie, conclut : « Notre équipe en charge des entraînements et simulations voit un gros potentiel dans le Hololens de chez Microsoft et nous travaillons déjà sur une gamme d’applications civiles et militaires. »

Plus d’informations sur le site de l’armée de l’air australienne ICI