Accueil News Le film Arden’s Wake reçoit le Best Virtual Reality Award à Venise
Le film Arden’s Wake reçoit le Best Virtual Reality Award à Venise
0

Le film Arden’s Wake reçoit le Best Virtual Reality Award à Venise

0

Le court-métrage et film d’animation Arden’s Wake qui a été réalisé par l’Américain Eugene YK Chung vient tout juste de remporter le Best Virtual Reality Award lors du 74ème festival du film à Venise. Le prix est l’une des plus grandes distinctions pour les films qui concourent dans l’univers du cinéma en réalité virtuelle. C’est la première fois que le festival a lancé cette catégorie dédiée à la réalité virtuelle.

Arden’s Wake est un film d’animation qui dure près de 16 minutes et qui met en scène une petite fille qui vit avec son père sur l’eau. Les prix ont été délivrés par le président du jury VR, qui était le réalisateur américain John Landis. Le réalisateur d’Arden’s Wake a salué l’accueuil qui lui a été fait et s’est montré très heureux que les films en réalité virtuelle soient maintenant considéré comme une catégorie de cinéma à part entière dans un univers très sélectif et très élitiste. « Il s’agit d’une nouvelle forme d’art, et c’est un honneur incroyable que le plus ancien des festivals de cinéma est accepté, pour la première fois, de placer les projets issus de cette forme d’art en compétition » a-t-il notamment déclaré.

Le festival du film à Venise vient tout juste d’ouvrir une catégorie pour les films en VR et c’est Arden’s Wake qui a été primé pour cette première édition! 

Il y avait également une récompense pour la meilleure expérience de réalité virtuelle et c’est le film « La camera insabbiata » produit par Laurie Anderson et Hsin-Chien Huang qui a été récompensé. L’expérience est complètement immersive et très très interactive, un point qu’a su saluer le jury.

Également, une récompense pour la meilleure histoire en réalité virtuelle qui est revenue à « Bloodless », réalisée par la sud-coréenne Gina Kim. Le film est basé sur une histoire vraie, dure 12 minutes, et raconte les derniers moments de la vie d’une travailleuse du sexe qui a été brutalement tuée par un soldat américain dans un camp de l’armée américaine en Corée du Sud à la fin des années 1990. Ce film lui rend donc hommage.