Home News AdVR: un nouveau format pour la publicité, made in Google.
AdVR: un nouveau format pour la publicité, made in Google.
0

AdVR: un nouveau format pour la publicité, made in Google.

0

Google génère la majeure partie de ses revenus grâce au moteur Google Ads, qui lui permet de déployer des annonces publicitaires avec les résultats de ses moteurs de recherche. Tout le monde utilise Google et tout le monde peut donc être amené à voir les publicités que les entreprises auront payé à un prix élevé à Google. Il semblerait que le moteur de recherche veuille passer à la vitesse supérieure, et par vitesse supérieure nous entendons de la publicité en rélaité virtuelle. C’est l’équipe Area 120 qui a présente une nouvelle façon de visualiser un nouveau format de publicités, appellé AdVR. Cette équipe composée de développeurs et ingénieurs de talents vient d’ouvrir ses portes au public et nous laisse entrevoir toutes les potentialités de la publicité en format réalité virtuelle. « Chez Area 120, le laboratoire d’idées de Google où l’on teste toutes les nouvelles idées, nous sommes entrain de travailler sur des projets encore au stade embryonnaire. Nous itérons rapidement afin de tester des concepts » a notamment écrit Google. L’entreprise précise « Nous savons que les développeurs recherchent des nouvelles façons de financer le développement de leurs applications VR, donc nous avons commencé à regarder à quoi pourrait ressembler une App native, pour mobile et pour la réalité virtuelle ». Le géant de la Silicon Valley affirme également que ni les utilisateurs ni les développeurs ne veulent de publicités disruptives et difficiles à intégrer sur un appareil mobile. L’idée serait plutôt de présenter un cube, sur lequel on pourrait cliquer pour regarder une publicité en réalité virtuelle.

AdVR: de la publicité en réalité virtuelle qui ne s’enclenche que lorsque l’on clique sur un cube, ou si un utilisateur pointe son regard sur cet objet pendant une certaine période. 

Pas de publicités intrusives qui viendraient gâcher l’expérience utilisateur donc. Les utilisateurs devraient également avoir la possibilité de fermer ces publicités à l’aide d’un seul clic. Également, les publicités intègreront un lien pour télécharger l’application reliée à l’annonce. Un format simple, flexible et non intrusif donc.

L’intrusion est pourtant difficile à éviter lorsque la réalité virtuelle vise avant tout l’immersion. Lorsque vous regardez une vidéo Youtube, vous donnez rarement 100% de votre attention à ce média. Les publicités sont certes gênantes, mais elles ne viennent que rarement gâcher l’expérience. Cela ne sera probablement pas le cas lorsque vous explorerez des fonds marins en réalité virtuelle et qu’une publicité pour des emojis en réalité virtuelle jaillira dans votre Oculus Rift. Un challenge à prendre en compte donc.